Samsung crée un fonds pour dédommager ses ouvriers atteints de cancer

Général

Par Elodie le

Lundi 3 aout, Samsung a annoncé la création d’un fonds de compensation visant à dédommager les ouvriers atteints d’un cancer après avoir été exposés à des substances toxiques dans les usines de la compagnie.

samsung_fonds_dédommagement_ouvriers_cancer_usines
crédits : www.abacapress.com

En 2014, Apple retirait deux produits toxiques de ses usines de production en Chine sous la pression d’un groupe d’activistes, trois ans après le Foxconn Gate.

Après 10 ans de bataille, c’est Samsung qui consent à s’emparer du problème en créant un fonds de compensation pour ses ouvriers qui auraient contracté un cancer dans ses usines, exposés à des produits chimiques dangereux – dont le cuivre, le nickel ou le plomb – nécessaires à la conception d’écrans et de puces électroniques.

Doté de 100 milliards de wons, soit 78 millions d’euros, le fonds pourra également bénéficier aux familles et personnels sous-traitants et financera la recherche et la formation d’expert travaillant à l’amélioration de la sécurité sur les sites de production du conglomérat sud-coréen.

Cette annonce vient clôturer une bataille menée de haute lutte depuis 2007. Face aux nombres de maladies et morts prématurées, familles, malades et experts ont attaqué la firme pour obtenir des réponses. Jusque-là, elle se refusait à tendre la main à ses opposants, niant la relation de causes à effets entre le travail exercé dans ses usines et les morts et maladies constatées, comme le rapporte Le Monde.

Après une série de procès, Samsung a peu à peu revu son jugement jusqu’à présenter officiellement ses excuses en 2014 et promettre un dédommagement. Sans pour autant reconnaître un quelconque lien de causalité. Le fonds nouvellement créé apparaît comme la suite logique à ces déclarations.

Selon l’association Sharp (Soutien pour le droit et la santé des employés de l’industrie de semi-conducteurs), qui représente la majorité des ouvriers touchés, près de 200 travailleurs sont tombés malades après avoir travaillé dans ces usines et 70 seraient décédés.

Source: Source