Google prêt à des concessions pour revenir en Chine

Sur le web

Par Olivier le

Si Android est la plateforme dominance en Chine, ce n’est pas la version « stock » ni même celle encombrée d’une surcouche constructeur qui est très utilisée, mais des forks d’AOSP développés par ces mêmes fabricants. Les services en ligne du moteur de recherche sont donc largement ignorés sur le plus important marché au monde.

Google voudrait changer cet état de fait en s’entendant avec le gouvernement chinois et ses règles autoritaires de censure sur le contenu. Il semble que l’entreprise ait montré la volonté de se plier à ces règles, au moins en partie. Le site The Information explique en effet que le Play Store à destination des utilisateurs chinois pourrait bien être « nettoyé » des applications les plus sensibles pour les autorités chinoises…

De plus, Google aurait accepté de ne pas vendre de films ou de livres, uniquement des applications. Toujours histoire de montrer patte blanche face à un gouvernement très tatillon sur le sujet… Ces efforts pourraient être couronnés de succès, Google et ses services web pouvant ainsi être disponibles en Chine. Un marché stratégique pour la société évidemment, mais au prix d’ajustements pragmatiques qui peuvent heurter la liberté d’expression.

Source: Source