Le Don Quichotte de Terry Gilliam est le projet le plus maudit de tous les temps

Cinéma

Par Pierre le

Terry Gilliam essaye de faire son film Don Quichotte depuis trente ans. Et depuis trente ans, le réalisateur se trimbale une guigne d’enfer qui ferait passer Pierre Richard pour quelqu’un de très chanceux dans la vie. Les choses semblaient s’améliorer avec l’aide d’Amazon, qui avait décidé de financer le film. Mais même Amazon ne peut pas lutter contre le destin.

lost-in-la-mancha-2002-05-g1-640x426

Pour ceux qui débarquent, voici ce que nous vous disions à propos du film il y a quelques temps :

Après dix ans de gestation, le film est enfin tourné en 2000. Mais Gilliam dispose d’une guigne d’enfer et jamais le film ne sera mis en boîte (problèmes météo, l’acteur principal Jean Rochefort blessé, impossibilité de tourner à cause des avions de la base militaire d’à côté…). Un tournage catastrophique qui a donné le documentaire Lost in la Mancha. A la fin des années 2000, il relance le projet, mais abandonne à nouveau faute de financement. Rebelotte en 2012.

Amazon avait décidé de financer le film il y a quelques mois. Un projet couillu, même pour l’entreprise américaine qui devra lutter contre la malchance de Gilliam. Et il fallait s’y attendre : ce nouveau projet connaît ses premières grosses difficultés.

Le film devait être tourné en 2016, mais voilà, l’acteur principal du long-métrage, John Hurt, a été diagnostiqué d’un cancer du pancréas, révèle le Times. Mais le journal indique que les médecins sont optimistes pour Hurt, qui peut espérer une rémission prochaine. Mais voilà, les assurances, elles, sont plus tatillonnes et refusent de laisser l’acteur tenter l’aventure tant que sa santé ne s’améliore pas grandement.

Bref, c’est toujours la loose pour Gilliam, qui est encore loin de terminer son Don Quichotte. Un jour, peut-être…

Source: Source