[Twitter] @Snowden est à l’écoute

culture geek

Par Elodie le

Edward Snowden, le lanceur d’alerte réfugié en Russie depuis bientôt 2 ans et bête noire de la NSA, a fait une entrée fracassante et pleine de sarcasme sur Twitter. Welcome @Snowden !

snowden_twitter

« Can you hear me now ? » (Pouvez-vous m’entendre maintenant ?), c’est par ces mots qu’Edward Snowden, l’ancien agent de la NSA qui a révélé au monde entier son système de surveillance tentaculaire et planétaire, a fait ses premiers pas sur Twitter. Une question, comme une adresse à la NSA non dénuée d’humour, voire de sarcasme.

Comme le rappelle Slate, cette question est le slogan de Verizon, mastodonte des télécoms US, éclaboussé par le scandale PRISM pour avoir fourni quantité de données à l’agence de sécurité nationale.

Et devinez quel est le premier et unique compte suivi par le whistleblower ? @NSAGov, le compte officiel de la NSA !

Sa bio est assez claire : « Je travaillais pour le gouvernement. Maintenant, je travaille pour les gens. Directeur à la fondation Freedom of the Press. »

Si ses débuts prêtent à sourire, ils n’en sont pas moins réels : le compte Edward Snowden est certifié par Twitter et a dépassé les 100 000 followers en quelques minutes, 892 000 ce matin. De plus, son avocat Ben Wizner assure que c’est bien le jeune homme qui sera aux manettes de ce compte. Il a d’ailleurs effectué son premier tweet, sans se départir de son humour.

À l’astrophysicien Neil DeGrasse Tyson, il demande, maintenant qu’il y a de l’eau sur Mars, s’il est possible de s’y rendre… pour un ami. Ce à quoi Neil deGrasse Tyson répond : « Ed Snowden, si vous visitez Mars, je suis sûr que n’importe quelle forme de vie vous accueillera, avec un peu d’eau – et un visa touristique. »

Avec Chelsea Manning plus tôt dans l’année, ce sont deux lanceurs d’alerte que le gouvernement US aimerait bien voir bâillonner qui s’offrent une tribune publique. Au moins, il peut les avoir à l’œil…