Amazon a décidé de s’intéresser aux conditions de travail de ses employés

Business

Par Henri le

Amazon a participé à la révolution de l’achat sur internet. Mais la manière dont la multinationale traite ses salariés est souvent critiquée.

Jeff Bezos / Crédits : DR
Jeff Bezos / Crédits : DR

Le slogan d’Amazon est « Work hard, have fun, make history », littéralement « Travaille dur, amuse-toi, écris l’histoire ». S’il est clair qu’Amazon a su révolutionner l’achat sur internet, l’amusement ne semble pas être de mise chez les employés de la firme. La société est d’ailleurs souvent attaquée sur ce point, et accusée de mettre en place des conditions de travail particulièrement toxiques, notamment dans ses entrepôts, où transitent des milliers de marchandises.

Visiblement au courant de ces allégations, le PDG Jeff Bezos a décidé de mettre en place un système de renseignement afin de connaitre le pourcentage d’employés se plaignant de leur travail.

Nommé Amazon Connections, il permet à ces derniers de s’exprimer sur leurs conditions, en répondant à des questions quotidiennes concernant leur emploi. Les réponses sont par la suite transmises aux bureaux de l’entreprise, situés à Seattle (USA) et à Prague (République tchèque). Ces formulaires ne sont pas anonymes, mais la firme assure qu’ils ne sont partagés qu’avec l’équipe d’Amazon Connections.

V7w7K

Un bon moyen de résoudre certains problèmes qui ternissent l’image de la société, juste avant le gigantesque rush des fêtes de fin d’année.

Reste à savoir si la collecte de ces problèmes va réellement permettre d’amener du changement chez les salariés. On leur souhaite.

Source: Source