Bolloré rachète une nouvelle part d’Ubisoft et en devient l’actionnaire principal

Par Corentin le

Dans un communiqué diffusé aujourd'hui, Vivendi annonce avoir encore grignoté une partie du capital d'Ubisoft et de Gameloft. « Vivendi a augmenté sa participation dans Ubisoft et...

Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, Vivendi annonce avoir encore grignoté une partie du capital d’Ubisoft et de Gameloft.

« Vivendi a augmenté sa participation dans Ubisoft et Gameloft, deux sociétés françaises au savoir-faire mondialement reconnu dans les jeux vidéo, pour les porter respectivement à 10,39 % et 10,20 %. »

Passé de 6,6 % à 10,39 % de parts dans l’éditeur, Vivendi devient ainsi l’actionnaire principal de l’entreprise au détriment des frères Guillemot qui possèdent environ 10 % d’Ubisoft. L’éditeur continue de pâtir de l’éparpillement de ses actions rendant ce type d’opérations agressives bien plus faciles.

Le ton aussi change. D’un simple « placement de ses liquidités » la semaine passée, Vivendi parle désormais d’une « vision stratégique de convergence opérationnelle entre d’une part les contenus et plateformes de Vivendi et de l’autre les productions d’Ubisoft et Gameloft dans le domaine des jeux vidéo ».

Les ambitions de Vivendi deviennent ainsi de plus en plus claires et Ubisoft ne restera pas un simple investissement passif. Vivendi précise par ailleurs ne pas s’interdire « d’augmenter sa participation dans ces deux sociétés en fonction des conditions de marché et se réserve la faculté, le moment venu, de demander à être représenté à leur conseil d’administration ».

La nouvelle a dû être prise extrêmement froidement par la direction d’Ubisoft qui a réaffirmé à plusieurs reprises depuis la semaine dernière souhaiter rester indépendant. L’éditeur n’a cependant pas encore réagi à cette nouvelle acquisition.

stopwatch 4 min.