Une DeLorean nommée Marty drift toute seule

Automobile

Par Antoine le

Ce n’est pas la première voiture à drifter (ou déraper de manière contrôler) toute seule, BMW l’avait déjà fait, mais c’est sans aucun doute la première DeLorean à le faire et l’exploit est signé par Stanford. Et pour ceux qui se demandent pourquoi certaines personnes travaillent sur des projets de ce genre, sachez que le drift s’apparente au contrôle de nos véhicules dans des situations extrêmes, et que savoir le faire faire de manière autonome à une voiture est une avancée importante vers la possibilité d’un véhicule totalement autonome.

2015-10-21_ht_delorean

Marty, est censé signifier « Multiple Actuator Research Test bed for Yaw control », mais c’est plus par ce que Marty correspond bien avec les initiales et que ça tombait bien avec le bruit médiatique que faisait retour vers le futur hier. La voiture en elle-même est une DeLorean DMC-12, un peu modifiée puisque les roues arrières disposent chacune d’un moteur d’environ 260 chevaux, alors que la DeLorean classique en développe un peu mois de 100 au total.

verge-2015-10-20_21-44-45.0

Le but du projet de faire en sorte que la voiture drift mieux qu’un pilote professionnel, pour montrer qu’il est possible pour une voiture autonome de contrôler la stabilisation et la maîtrise de la voiture dans des situations délicates. Ce qui est d’autant plus simple à faire que la voiture peut contrôler séparément la puissance de chaque roue.

Fait amusant, la voiture a été achetée à un particulier en Californie, et les chercheurs ont voulu faire un arrêt au fast-food en revenant. Problème cependant, la DeLorean est trop basse pour pouvoir atteindre la fenêtre du fast-food, et c’est une fois collé au mur du fast-food, qu’ils ont aussi remarqué qu’ils ne pouvaient plus ouvrir la portière de la voiture.

Source: Source