Dyson accuse Bosch et Siemens de tromper les consommateurs

Business

Par Antoine le

Après les voitures c’est au tour des aspirateurs. La marque Dyson, célèbre pour ses aspirateurs sans sacs accuse ses deux concurrents, Bosch et Siemens, de falsifier la consommation d’énergie de certains de leurs appareils lors des tests. La législation européenne n’autorise pas les aspirateurs à développer une puissance de plus de 1,600 Watts et classe les appareils dans différentes catégories représentées par des lettres, indiquant au consommateur leurs consommations en énergie. Certains appareils des deux marques seraient classés A (faible consommation d’énergie) alors que lors d’une utilisation domestique normale, ils pourraient facilement passer en E voire en F (très consommateurs). Dyson indique aussi que certains appareils pourraient même consommer plus que les 1600 Watts légaux.

596x335_BSH-14-035_E_Label_Kommunikation_Wand1

Selon Dyson, les aspirateurs concernés par cette fraude consommeraient 750 Watts lors des tests alors qu’il n’y a pas de poussière et monterait bien plus haut quand il ne s’agit plus de tests. Un système qui rappelle celui utilisé par Volkswagen sur certains de ses véhicules pour réduire les émissions de CO2.

Le Siemens Q8.0, le Bosch GL80 et le Bosch In’Genius ProPerform seraient notamment concernés et utiliseraient un capteur capable de savoir s’il y a de la poussière dans le flux aspiré. Des procédures ont été engagées contre Bosch aux Pays-Bas et en France et contre Siemens en Allemagne et en Belgique.

Les deux entreprises accusées rejettent en bloc les accusations de Dyson, proposant même de rendre disponibles toutes les données concernant la consommation de leurs aspirateurs. Une chose que Dyson ne serait pas prêt à faire.

Source: Source