Pourquoi Detroit se passe à Detroit ? David Cage nous l’explique (et d’autres choses aussi)

Par Fabio le

Déjà parce qu'un jeu qui s'appellerait Montagny-les-Lanches (où Kocobe a vécu, pour la petite histoire), ça donnerait moyennement envie. Plus sérieusement, Détroit a été choisi autant...

Déjà parce qu’un jeu qui s’appellerait Montagny-les-Lanches (où Kocobe a vécu, pour la petite histoire), ça donnerait moyennement envie.

Plus sérieusement, Détroit a été choisi autant pour ce qui l’a constituée (sa croissance explosive début 20ème, son industrie automobile, etc.) que pour ce qu’elle est devenue aujourd’hui (la ville a déclaré faillite en 2013). C’est une question d’histoire mais aussi d’atmosphère donc. David Cage précise d’ailleurs que les équipes de développement sont allées à Motor City pour “humer” la ville.

Le créateur français revient également – en anglais uniquement malheureusement – sur ce qui démarquera Detroit de ses précédentes productions, à savoir un gout assumé et prononcé pour le storytelling ou l’impact des choix du joueur sur l’histoire (comme dans ses précédentes productions en fait) et sur l’importance du hardware de la PS4, qui a permis plus de latitude

Si vous l’avez raté, voici le premier trailer du jeu, diffusé en marge de la conférence PlayStation de mardi soir.

Source: Source
stopwatch 8 min.