Plus de 300 000 visiteurs ont les chaussures qui collent à cause du Coca Cola Zero de la Paris Games Week

Par Corentin le

Le SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisir et organisateur de la Paris Games Week, se targue d'une fréquentation en hausse du salon. Comme...

pgw

Le SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisir et organisateur de la Paris Games Week, se targue d’une fréquentation en hausse du salon. Comme indiqué dans un communiqué de presse diffusé à la conclusion de l’événement « 307 000 visiteurs ont foulé le sol de la Paris Games Week en 2015 ». L’année dernière, le syndicat s’était réjoui d’avoir accueilli 272 000 personnes.

Parmi ces 307 000 personnes qui ont foulé le sol (très crade) du Parc des Expositions, on ne connaît pas la part de personnel d’entretien qui a dû venir nettoyer derrière les visiteurs aussi enthousiastes que négligents qui ont arpenté les couloirs de la Paris Games Week. Et ce malgré toutes les poubelles disséminées sur le salon, ainsi que les personnes présentes dans les allées qui incitaient le public à ne pas jeter leurs déchets par terre. Bref, ce n’est pas la faute des organisateurs, c’est vraiment le public qui est crade.

La Paris Games Week continue de s’imposer comme étant le catalogue XXL payant des sorties de fin d’année du jeu vidéo en France. Le salon est parvenu malgré tout à s’attirer les attraits des médias internationaux grâce à la conférence de Sony, plutôt fournie en annonces. Même s’il reste des efforts à faire d’un point de la visibilité de l’événement sur plusieurs jours, ce qu’il ne parvient pas encore à faire, faute d’exclusivités à présenter directement sur le salon.

On peut également se réjouir de voir la Game Connection, salon professionnel permettant aux acteurs de l’industrie de se rencontrer, être pérennisée à la marge de l’événement. Cependant, la superficie laissée aux professionnels reste dérisoire comparée à la part laissée aux stands tout publics.

Emmanuel Martin, syndicat général du SELL, nous annonçait il y a un mois que le salon n’était pas dans une logique de « course aux visiteurs ». Toutefois, avec une édition 2015 de la gamescom à 345 000 visiteurs, attendez-vous aux cors et aux trompettes quand la fréquentation du salon français dépassera celle du salon allemand.

stopwatch 6 min.