iPad Pro : la raison du stylet selon Jonathan Ive

Apple

Par Olivier le

Tout le monde a encore en tête les propos de Steve Jobs concernant les stylets. Lors de la présentation de l’iPhone en 2007, le patron d’Apple s’était moqué de ces accessoires, estimant que le meilleur outil de pointage pour les écrans tactiles était le doigt.

Et les faits ont donné raison à Steve Jobs, au vu du succès phénoménal de l’iPhone. Mais les choses ont commencé à changer avec les phablettes de Samsung équipées d’un stylet, ce qui a contribué à faire bouger les lignes petit à petit. Mais même s’il existe ce type de périphériques pour l’iPhone et l’iPad, Apple ne s’était jamais lancée sur ce marché.

Changement de pied avec l’iPad Pro : cette fois, la tablette de 12,9 pouces a droit à son propre stylet, l’Apple Pencil, vendu 109 € en option, et qui n’est compatible qu’avec ce produit. Jonathan Ive, le designer du constructeur, a donné une explication : Apple s’est finalement rendu compte qu’« il y avait clairement un groupe de personnes ayant besoin d’un instrument leur permettant de peindre ou de dessiner d’une manière impossible à accomplir avec le doigt. Et je soupçonne qu’il ne s’agit pas d’un petit groupe de gens ».

Néanmoins, il n’est pas question de modifier quoi que ce soit dans l’interface d’iOS, qui se doit d’être manipulable avec les doigts. Le stylet n’est là que pour faciliter le dessin.

Source: Source