Jolla au bord de l’abime

Business

Par Olivier le

Jolla n’est pas en grande forme. Cette entreprise finlandaise, fondée par des anciens de Nokia, s’apprête à se séparer de la moitié de ses effectifs, tandis que le développement de Sailfish OS est fortement compromis.

Ce sont 50 postes sur les 100 que comptent Jolla qui sont menacés, indique TechCrunch. La trésorerie de Jolla est à sec, suite à un tour de table qui a capoté : 10 millions d’euros en étaient attendus, mais l’investisseur fait la sourde oreille. Jolla espère que les négociations reprendront en décembre.

Mais en attendant, les factures sont payées en retard et l’entreprise s’est placée sous la protection des tribunaux le temps de la restructuration. Elle doit aussi se séparer, de manière « temporaire », de la moitié de son personnel. Mais il est impératif que Jolla reçoive des fonds d’ici au mois de décembre si elle veut poursuivre son activité…

Ceux qui ont financé la tablette Jolla vont devoir prendre leur mal en patience. Quant au sort de Sailfish OS, il est suspendu au succès des accords passés avec des constructeurs, comme l’indien Intex qui devrait lancer des produits équipés du système d’exploitation dans les mois à venir.

Source: Source