Les 5 choses idiotes que j’ai retenues du PlayStation Experience 2015

Par Corentin le

Ça faisait quelque temps que Sony ne nous avait pas fait le coup de la conférence qui dure une éternité. Eh bien, il aura fallu que...

Ça faisait quelque temps que Sony ne nous avait pas fait le coup de la conférence qui dure une éternité. Eh bien, il aura fallu que ça tombe ce soir ! J’appelle de mes vœux à ce qu’ils reviennent à des conférences de 60 minutes parce qu’au bout d’une heure et demie de keynote, il devient difficile de retenir ses bâillements.

Voici en tout cas, entre deux gargouillis parce que pendant ce temps là, on ne dînait pas, ce que vous devez retenir de ce keynote PlayStation Experience 2015.

PlayStation Experience 2015

1- Même Nathan Drake doit faire ses impôts

La conférence s’est ouverte sur un petit extrait d’Uncharted 4 dans lequel Nathan Drake était confronté au plus grand des dangers de l’homme moderne : la paperasse. Il fut également confronté à des choix de dialogues façon Bioware, ce qui est plutôt inédit pour la série. En tout cas, la performance capture était irréprochable.

2- En 2015, le moindre détail peut devenir une exclu console

Quand le monsieur de Gearbox Software est venu expliquer sur scène que pendant la bêta de Battleborn, les joueurs PS4 auraient droit à un personnage exclusif, j’ai légèrement pouffé de rire.

3- Tchou tchou ! Les inventeurs du remake-train l’ont conçu sans freins !

Alors autant FF7 Remake, dont on a vu un nouveau trailer, ce n’était pas une surprise.

Ratchet and Clank, non plus d’ailleurs. Même s’il s’agit plus d’une réinterprétation du premier épisode que d’un vrai remake à proprement parler.

Par contre, du côté de Double Fine, ça y est allé fort, en présentant un nouveau trailer de Day of The Tentacle. Encore plus fort dans le recyclage, Tim Shaffer annonce carrément le remaster de Full Throttle.

Enfin, Rez Infinite est annoncé. Identique au premier Rez, il aura tout de même le bon goût de tourner en 60 FPS. Il sera également compatible avec le PlayStation VR.

4- La VR, des fois ça marche, des fois ça ne marche pas

Je vous avoue qu’au début, c’était un peu le malaise sur scène puisque les deux intervenants qui devaient montrer une démo multijoueur d’un jeu de lancer de disque, façon Tron, faisaient face à des problèmes techniques qui ont un peu entaché la présentation. Effet Bonaldi, tout ça.

Et puis après, ça s’est enchaîné dans un long segment VR. Il y a ainsi eu un jeu Psychonauts spécialement créé pour la VR.

Eagle Flight, le jeu VR concocté par Ubisoft.

L’intriguant Golem.

Ou encore le très prometteur Ace Combat 7, également compatible VR.

5- Ghibli ne fait plus de film, mais des jeux vidéo, ça, il fait encore

C’était le gros morceau de la fin de conférence, le trailer et l’annonce de Ni no kuni 2, par Level 5 et prévu sur PS4. C’est graphiquement magnifique et la direction artistique made in Ghibli fait toujours mouche.

✰- Quelques trailers quand même

Allez et puis quelques trailers bonus :

F.A.N.G, le dernier personnage de SFV.

Des courses de podracers du coté de chez Destiny avec Sparrow Racing League.

Yakuza 5 et Yakuza 0 qui déboulent en Occident.

KOF XIV, dont la direction artistique en 3D fait toujours autant cringer le petit monde du jeu de combat.

Ni-Oh, un projet de Team Ninja qui ressort du tréfonds des enfers puisque le jeu avait été annoncé en 2004 déjà.

Hob, par les créateurs de Torchlight.

Et Paragon, le prochain MOBA par Epic Games.

Voilà ! Et n’oubliez pas d’aller voter demain !

stopwatch 8 min.