Google dépose un brevet, des prises de sang sans aiguilles sont au programme

Android

Par Antoine le

De n’est pas nouveau, on sait depuis un moment que Google se penche très sérieusement sur le domaine de la santé. Et dans ce domaine Google touche à tout. Que ce soit du coté de la recherche contre le cancer, contre Parkinson ou encore contre le diabète, sous le couvert des laboratoires Google X, l’entreprise innove, rachète et dépose des brevets pour améliorer la vie des Hommes.

google_io_googlefit1-100316428-primary.idge

Et très récemment, la marque a déposé un brevet (de plus) qui va dans ce sens et qui veut rendre moins pénible les prises de sang quotidiennes de certains malades comme les diabétiques.

L’idée est en fait de percer la peau à l’aide de micro-particules avant d’aspirer le sang présent dans l’épiderme en créant une sous pression dans une cavité de l’appareil. Pour vulgariser, on peut reproduire le fonctionnement de l’appareil en piquant très légèrement de doigt de quelqu’un avec une aiguille très, très fine avant d’aspirer le sang avec la bouche.

Google-sang-brevet

Si l’on ne pique le doigt qu’en surface (sans même traverser la peau) et que l’on aspire, il va être possible de récupérer un peu de sang, pas énormément mais suffisamment pour certains tests comme les tests de glycémie. C’est en tout cas l’exemple donné par Google.

Contacté par nos confrères anglophones de chez The Verge, Google n’a pas réellement commenté le brevet et s’est contenté de dire que l’entreprise déposait tout un tas de brevets sur tout un tas de choses et qu’il ne fallait pas les prendre comme de nouveaux projets bientôt annoncés par la marque.

Affaire à suivre donc, mais même si il ne s’agit pas de ce projet, il est fort probable que Google se lance un jour sur le marché de la santé. Reste à savoir quelles formes prendront les projets du géant du net.

Source: Source