Comment BB-8, le petit robot de Star Wars, a changé une entreprise du jour au lendemain ?

Gadget

Par le

L’histoire est racontée par Wired. Certaines entreprises ne cherchent par forcément à se faire connaître ou à travailler avec les plus grands. Certaines veulent juste faire leurs affaires, réussir sans se soucier de personne. C’est ce qui aurait pu arriver à Sphero (initialement nommé Orbotix). Les deux créateurs de la société, Adam Wilson et Ian Bernstein, se sont longuement posé la question de participer à un incubateur pour start-up à la fin 2014, avant d’accepter, faute de trouver de réelles bonnes raisons de ne pas le faire.

bb8-peek-sphero-1024x683

Cet incubateur était en fait le fruit d’un partenariat avec Disney. Et c’est à ce moment-là que la machine s’est emballée, que tout s’est accéléré pour la petite entreprise. Cela faisait plus de quatre ans que le petit robot sphérique était le principal produit le la marque, et bien que terminé techniquement, il manquait toujours un petit quelque chose, pour réellement fonctionner auprès du public.

De l’aveu de ses créateurs, ce petit robot manquait cruellement de personnalité. Adam expliquant lui même que son entreprise était bien meilleure pour faire des jouets que pour raconter des histoires autour de ces jouets.

C’est là qu’intervient Disney. À l’inverse de Sphero, Disney raconte des histoires. Alors quand les deux hommes ont eu 15 minutes avec le PDG de Disney, Bob Iger, alors que ce dernier était sur le tournage de Star Wars quelques jours plus tôt, tout s’est mis en mouvement. Une fois que les deux créateurs de Sphero ont eu expliqué le fruit de leur travail, le PDG de Disney s’est mis à chercher une photo du petit robot sur son téléphone et, très excité, a montré la photo aux deux hommes en s’attardant sur la ressemblance entre le jouet de la petite entreprise et le petit robot de la saga des deux hommes. Il leur a alors demandé : « Ce ne serait pas merveilleux que vous fassiez votre produit sous la forme d’un jouet ressemblant à ça ? »

Quand le PDG de Disney vous demande si vous voulez faire un jouet pour ce qui va sûrement devenir la saga la plus rentable du cinéma, vous dites oui. C’est ainsi que les deux hommes et leurs équipes se sont mis au travail pour fournir dans la nuit un premier design, qu’ils ont aussitôt imprimé en 3D avant de prendre quelques photos et une vidéo pour les envoyer à Bob Iger.

20150904_111005-1

Bien sûr, vu le temps disponible, le rendu n’était pas des plus propres, ce qui les a un peu embarrassé parce qu’ils n’avaient pas envie de montrer des vidéos d’un produit si peu fini à un PDG plus habitué aux superproductions Marvel.

Pourtant, le PDG en question a vu les photos et s’est montré très excité par le projet. Il a aussitôt lancé la machine pour que le projet soit prêt 10 mois plus tard pour le Force Friday, le 4 septembre 2015.

10 mois est une période assez courte pour réaliser un produit de A à Z, mais ce n’était pas le cas sur ce projet, en effet, cela faisait plus de 4 ans que l’entreprise proposait de petits robots dans l’idée de celui qui devait être conçu. Cela a permis de faire en sorte que tout aille très vite et que tout soit prêt dans les temps. D’ailleurs, ce n’est pas comme si l’entreprise avait le choix puisque selon Disney, il fallait que le produit soit prêt à temps, et la encore, il s’agit de Disney, il faut donc faire en sorte que tout ce passe bien comme Disney le souhaite.

Encore une fois, il n’est pas dit que Sphero ait eu vraiment besoin de BB-8 un jour pour s’en sortir, mais il est certains qu’être au coeur d’une telle campagne a été une bouffée d’oxygène pour l’entreprise qui peut maintenant envisager la suite sans trop de pression. En étant à la source du Sphero BB-8, l’entreprise peut maintenant prendre le temps de développer de nouvelles choses…

Pour rappel, nous avions testé le Sphero BB-8 en vidéo.

Source: Source