[Budget] Pour la première fois, la NASA obtient plus que ce qu’elle avait demandé

Science

Par le

Le budget de la NASA a fortement baissé dans les années 90 puis dans les années 2000. D’une année sur l’autre, la part du budget fédéral et la somme allouée à la NASA n’ont pas cessé de baisser. L’agence spatiale américaine n’a pas cessé de recevoir moins que ce qu’elle avait demandé, le gouvernement américain ne faisant pas de la conquête spatiale une de ses priorités.

22378471492_674ff7afc6_z

D’une certaine manière, tant que le public ne s’intéresse pas trop à l’espace, il est assez facile de baisser le budget de l’agence pour faire des économies quand le besoin s’en fait sentir. Cependant, cette année il semblerait que l’espace soit un peu remonté dans l’estime des politiciens américains, si bien que l’agence a reçu plus que ce qu’elle avait demandé comme budget pour l’année à venir.

Le budget prévoit d’allouer près de 19,3 milliards de dollars à la NASA pour l’année à venir alors que la requête de l’agence n’était que de 18,5 milliards. C’est 1,27 milliard de plus que ce que l’agence avait reçu en 2015. Cette augmentation de budget pourrait permettre à la NASA de mettre en place et de prévoir ses premières missions dans les meilleurs délais.

22848371083_758bb867a7_h

Une des grosses victoires de ce budget vient sûrement de la partie “commercial crew program” qui prévoit de demander à des entreprises privées de transporter des astronautes vers et depuis l’ISS. L’administration Obama avait demandé 1.24 milliard de dollars pour cette partie du budget de la NASA et cette demande a été pleinement acceptée, un budget qui correspond parfaitement à la demande devrait être alloué à cette partie.

Il est possible qu’avec ces nouveaux moyens, les premiers lancements arrivent plus tôt que prévu, certains font état de lancement en 2017 alors que ces derniers étaient plus attendus pour 2018. Cette décision n’est cependant pas très étonnante, pour le moment, les Américains dépendent des Russes pour aller dans l’espace, ce qui ne leur convient pas tout à fait malgré le fait que, d’une manière générale, la coopération internationale fonctionne assez bien pour ce qui est de l’ISS.

21492529368_a244d86e52_h

On retrouve aussi le SLS (Space Launche System) dans la série des catégories bien fournies par le budget alloué à la NASA. Ce lanceur géant que la NASA conçoit notamment pour aller sur mars se voit doté de 2 milliards de budgets pour cette année, c’est 300 millions de plus que ce qui avait été alloué en 2015 et 644 millions de plus que ce que l’administration avait demandé.

Pour ce qui est des autres départements, on ne compte pratiquement que des bonnes nouvelles. Le département des sciences se voit par exemple doté de 5,6 milliards, là encore, c’est 300 millions de plus que ce qui avait été demandé. On note aussi qu’une mission sur Europe, une lune de Jupiter, se voit allouer plus que prévu ce qui permet à la NASA d’envisager, en plus du satellite initialement prévu, un robot ou une sonde se posant sur la surface d’Europe. Pour cette mission, un lancement à bord du SLS serait envisagé en 2022.

Reste à savoir si les élus américains accepteront de voter ce budget le 18 décembre, juste avant que le congrès ne parte en vacances pour les fêtes.

Joyeux Noël la NASA.

Source: Source