LG taille dans ses effectifs, mais webOS est épargné

Business

Par Olivier le

Depuis l’acquisition par LG des restes de webOS, qui appartenaient à HP après l’achat sans lendemain de Palm, le constructeur coréen n’est pas resté les bras croisés. Il a en effet lancé de nouveaux Smart TV équipés du système d’exploitation, ainsi qu’une montre connectée.

Malgré tout, on ne peut pas vraiment dire que les produits webOS aient su réellement s’imposer dans les rayons des grands magasins ni dans les foyers des consommateurs. Il y a pourtant du potentiel… que LG ne peux (ou ne veux) pas exploiter à plein.

On apprend en effet que le labo de la Silicon Valley de l’entreprise, celui-là même qui développe webOS, va se voir amputé de 20 employés. Il s’agit pour LG de regrouper les équipes en charge de l’interface utilisateur et celle de la gestion de produits sous une seule et même bannière. Le labo va aussi s’attaquer à un autre marché, celui de l’automobile.

Ces départs, promet le constructeur, n’auront pas d’impact sur la poursuite de l’aventure webOS, une déclaration assez curieuse : si on souhaite étendre une plateforme logicielle, il n’est pas sûr qu’en réduire les troupes soit la meilleure des solutions.

Source: Source