IrukaTact : des gants sonar pour détecter les obstacles marins lors des interventions des secours

Gadget

Par Auré le

À l’aide d’une imprimante 3D et de quelques autres capteurs, deux doctorants de l’Université de Tsukuba au Japon ont développé un sonar haptique à porter comme un gant en silicone pour aider les secouristes à détecter les obstacles en eaux troubles sans avoir à la toucher.

Baptisé IrukaTact en référence à sa fonction tactile et au sonar des dauphins, Aisen Carolina Chacin et Takeshi Ozu ont combiné un capteur sonar Maxbotix MB7066 et à une carte Arduino Pro Mini pour que le dispositif génère (à l’aide de petits jets d’eaux) une pression variable au bout des doigts de l’utilisateur en fonction de sa proximité avec un obstacle sous-marin.

Le système détecte la topographie des zones inondées. Comme le mammifère marin, l’IrukaTact utilise l’écholocation pour détecter les éléments sous-marins. De sorte que si la main de l’utilisateur se trouve à distance d’un objet solide, les jets au bout des doigts seront saccadés et relativement faibles. En revanche, si l’utilisateur se trouve à proximité d’un obstacle, le gant submersible diffusera un jet continu au bout des doigts pour l’alerter.

Bien que la distance d’efficacité de ce système ne dépasse pas les 2 pieds (soit un peu plus de 60 cm), cela devrait tout de même aider les sauveteurs à repérer les variations de terrain en eaux troubles où les déplacements se font souvent à l’aveugle après une inondation lors de la saison des crues.

En espérant que cette invention vienne en aide aux groupes d’intervention, ses créateurs ont mis à disposition les informations nécessaires à sa conception ici.

ikraglove