Le gouvernement américain s’intéresse à Hyperloop

Gadget

Par Olivier le

Hyperloop commence à intéresser sérieusement le gouvernement américain. Pour le moment, ce projet de transport par capsules à haute vitesse imaginé par Elon Musk a surtout attiré des fonds privés et des entreprises.

SpaceX a organisé ce week-end un concours sur le campus de l’université A&M au Texas, qui a mis aux prises des projets de design pour la capsule Hyperloop. C’est durant cet événement que le secrétaire d’État aux transports (équivalent du ministre des Transports) Anthony Foxx a déclaré devant les étudiants qu’Hyperloop était une « idée très solide ». Le gouvernement américain aurait même une « responsabilité » dans le financement de cette initiative. Il n’est pas impossible que les autorités financent d’une manière ou d’une autre les idées pour faire d’Hyperloop une réalité.

Cet appétit pour l’innovation en matière de transports n’est pas une surprise. En début de mois, Foxx annonçait un programme de financement à hauteur de 4 milliards de dollars pour aider les projets de véhicules autonomes. L’an dernier, il s’est aussi rendu au Japon pour tester par lui-même les trains à suspension magnétique maglev du pays, ce qui peut laisser penser que les États-Unis sont intéressés par cette technologie.