Le Turing Phone embarquera Sailfish OS, pas Android

Smartphone

Par Pierre le

Le Turing Phone promet d’être le smartphone le plus sécurisé au monde. Pour le moment, il faudra se contenter de cette promesse de Turing Robotic, le smartphone n’étant pas encore disponible. Et aujourd’hui, on apprend qu’il ne tournera pas sous Android.

turing-phone

En effet, Turing Robotic a indiqué dans un mail destiné aux consommateurs ayant précommandés le smartphone qu’il tournerait sous Sailfish OS. Pour des raisons de sécurité ? Turing ne le précise pas. Néanmoins, la société rassure les fans en indiquant que l’OS tourne merveilleusement bien sur le Turing Phone, que le navigateur est d’une rapidité redoutable et que les applications Android fonctionneront.

Le Turing Phone devait à la base sortir en décembre dernier. Mais Turing Robotic a décalé sa sortie sans raison et évoque maintenant la date d’avril.

Une opportunité pour Jolla, qui connaît actuellement beaucoup de soucis financier. La marque finlandaise a même du annuler sa tablette devant les difficultés. Le salut passera-t-il par les constructeurs tiers ?

Pour rappel, voici les caractéristiques du Turing Phone :

Le Turing Phone adopte un écran de 5,5 pouces d’une définition de 1920 x 1080 pixels, d’un Snapdragon 801, de 3 Go de RAM, d’une batterie de 3000 mAh et d’un APN de 13 mégapixels. Il tourne sous Android 5.0, dispose d’une puce 4G et d’une mémoire de 64 ou 128 Go.

Sa particularité est d’être sécurisé. Ainsi, toutes vos communications et vos données personnelles sont chiffrées, afin de vous protéger des oreilles indiscrètes de la NSA. Une sécurité qui a la côte en ce moment, puisque beaucoup de société misent sur ce point.

Le Turing Phone dispose d’un autre atout : il se veut incassable. Doté d’un chassis unibody en métal nommé Liquidmorphium, il résiste à tous les chocs et ne peut être plié. Un matériau qui, selon Turing, se montre plus résistant que le titane ou l’acier.