YouTube prend de nouvelles mesures contre le retrait injuste de vidéos

Android

Par Zacharia G le

Des humains seront enfin (ne serait-ce qu’en partie) à la barre, en ce qui concerne les litiges pour atteinte au droit d’auteur. YouTube a révélé être en train de créer une équipe dont le travail serait de « minimiser les fautes » des vidéos retirées sans raison légitime.

youtubefds

Créateurs/commentateurs de contenus contre sociétés de productions, c’est là un duel qui fait rage depuis la création de médias similaires à YouTube. Trop souvent toutefois, des vidéos sont retirées ou reçoivent une « croix » pour atteinte aux droits d’auteur, que ça soit légitime ou non. Cette question de la légitimité est un problème certes, mais pour beaucoup de YouTubers, le problème vient surtout du peu de moyens de défense fournis par YouTube, face à ce genre d’accusation. En effet, tout ou presque est géré par des logiciels robots.

robot-ordinateur

Les créateurs/commentateurs de contenus ne peuvent pas se défendre de vive voix. Leur seul recours : contester l’accusation en remplissant des formulaires automatiques. Ce processus de traitement de ces contestations prend toutefois du temps (un mois, voire six, voire plus si le litige passe au tribunal…), et pour ceux vivant de leur vidéo, le manque de rémunération durant cette période d’incertitude peut devenir pesant. Surtout si l’argent mis en suspens risque de revenir au plaignant. Sans parler de ceux qui harcèleraient certains YouTubers, selon le témoignage de certains d’entre eux.

Sans parler du fait que selon le YouTuber YourmoviesucksDOTorg, si un YouTuber peut recevoir un nombre illimité de plaintes, celui-ci n’aurait que trois “appels” possibles à la fois. Si ces trois recours sont utilisés, le vidéaste ne pourra se défendre face à une quatrième attaque. Il devra attendre que ses trois défenses précédentes soient réglées avant de pouvoir passer aux suivantes.

youtube-yourcopyright619

De plus, les producteurs attaquant les YouTubers pour violation de copyright n’auraient pas forcément à fournir de raisons à leur « attaque » et ne subissent aucune conséquence pour un éventuel abus d’accusations. Bien sûr, l’image des quelques plaintes légitimes de compagnies, s’en retrouvent également entachées par ce genre de comportement.

Nous ignorons si c’est à cause des manifestations de plus en plus nombreuses et vocales de certains YouTubers ces derniers temps, mais YouTube semble décidé à remédier à ce problème. Peut-être le média craint-il aussi que certaines de ses plus grosses stars changent de plateforme pour aller uploader ailleurs leurs vidéos. Reste à voir si leurs nouvelles mesures seront suffisantes. Cela semble en tout cas, un bon premier pas.

Source: Source