Les lecteurs d’empreintes de smartphone bernés par des imprimantes à encre conductrice ?

Sur le web

Par Henri le

Les lecteurs d’empreinte sur les smartphones sont de plus en plus utilisés pour sécuriser leur accès. Mais sont-ils efficaces ?

Print

L’empreinte digitale est un moyen bien plus sécurisé d’accéder à son smartphone qu’un simple mot de passe. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart des flagships qui sortent actuellement commencent à proposer cette option. Mais dans certains cas, il semblerait qu’il soit possible de tromper le capteur de manière assez simple.

C’est ce que des chercheurs de la Michigan State University ont voulu tenter de prouver. En utilisant une imprimante et de l’encre conductrice, c’est à dire composé de particules métalliques ou de polymères conducteurs, ils ont réussi à utiliser la simple impression d’une empreinte pour déverrouiller deux modèles de Samsung et Huawei.

« Nous avons essayé plusieurs doigts de différents volontaires, et tous ont permis de débloquer ces deux smartphones. »

Certes, il faudra toujours que le hacker ait accès à une de vos empreintes de doigt en haute résolution. Le voleur à l’arraché ne sera donc pas plus avancé. Mais ce genre d’expérience permet aux constructeurs de mieux s’armer contre les pirates en tout genre.