Les réseaux sociaux, réceptacle du bonheur

Sur le web

Par Elodie le

3 Français sur 4 partageraient leur bonheur sur les réseaux sociaux selon un sondage Ipsos commandé par l’Observatoire du bonheur.

réseaux_sociaux_partage_bonheur_français

Il se dit un peu tout et n’importe quoi sur les réseaux sociaux, mais s’il est une chose que la majorité des internautes français partagent allégrement, c’est leur bonheur.

Naissances, anniversaires, retrouvailles entre amis, mariages, bonnes nouvelles, les occasions ne manquent (heureusement) pas d’être heureux et de le faire savoir.

Le dernier sondage Ipsos réalisé pour l’Observatoire du bonheur, créé en 2010 par Coca Cola, montre que 3 Français sur 4 partagent ces type d’événements heureux sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela décuplerait le bonheur éprouvé, comme l’expliquent 87 % des personnes interrogées. Les likes et autres commentaires accolés à ces faires part de joie ne seraient donc que la cerise sur le cupcake.

« Quand on est heureux, on le fait s avoir ! » explique ainsi Gilles Boëtsch, anthropologue et directeur de recherche au CNRS dont Le Parisien rapporte les propos. « Ce besoin de transmettre sa joie au cercle des intimes a toujours existé. Mais les réseaux sociaux ont rendu l’instantanéité possible et ont démultiplié cette interactivité. Il y a cinquante ans, on n’envoyait pas une lettre pour dire qu’on avait débouché une bonne bouteille ! »

Désormais au moindre rayon de soleil, on publie son verre en terrasse ou ses doigts en éventail. La vie n’en est que plus rose.

Et devinez quels sont les moments que les Français préfèrent partagés ? Les plaisirs de la table. Ainsi, ils sont 57 % à partager leurs « repas ou réunions de familles », 39 % leurs « repas ou soirées entre amis », et 29 % les « repas ou soirées en couple ». Espérons qu’ils en profitent autant qu’ils les partagent.

Les Français font au moins honneur à leur réputation de grands gastronomes !

Sondage réalisé par Ipsos auprès de 1089 personnes représentatives de la population française âgée entre 18 et 75 ans du 26 février au 1er mars 2016.

Source: Source