Essilor Eyezen : les premiers verres dédiés aux hyper-connectés

Gadget

Par Gregori Pujol le

Qui n’a jamais envoyé un SMS depuis son smartphone, alors qu’il surfait sur Internet avec son ordinateur portable et gardait un oeil sur le film diffusé à la télévision ? Qui n’a jamais paniqué en voyant la batterie de son smartphone passer sous la barre des 20% ? Qui n’a jamais sorti son téléphone pendant une soirée entre amis ? Qui ne s’est jamais surpris à prendre cette superbe assiette en photo, lors d’un dîner dans le nouveau restaurant à la mode ? Cette sur-sollicitation des écrans peut être difficile pour nos yeux qui doivent travailler plus dur pour voir net, que l’on porte ou non des lunettes.

Pour répondre à ces nouvelles habitudes visuelles, Essilor a développé Essilor Eyezen, une nouvelle gamme de verres pour les hyper-connectés.

essilor

Quelles que soient la taille des écrans et la distance à laquelle nous les tenons, Eyezen Focus offre ainsi une puissance additionnelle dans la zone inférieure du verre, afin que les yeux de s’adapter sans ressentir le moindre effort aux mises au point intenses et répétées induites par l’usage des outils digitaux. De plus, la technologie Crizal Prevencia est associé au verre, et assure la protection des yeux en filtrant sélectivement la lumière bleu-violet nocive émise par les écrans, tout en laissant passer le bleu turquoise bénéfique.

En passant, vous pouvez essayer une expérience plutôt originale réalisée en partenariat avec l’équipe eSport Fnatic. Il s’agit d’un « shoot them up » qui se joue avec… les yeux, grâce à une technologie de tracking du regard. Ça se passe à cette adresse.