Des serpents robots à la rescousse pour les opérations sous-marines

Sur le web

Par Henri le

Il n’y a pas que les drones volants dans la vie. La robotique peut également s’avérer bien utile pour effectuer des manœuvres sous-marines.

x0ejcbah33qdyo0en948

La robotique poussée s’inspire bien souvent du mouvement des animaux, ce que l’on peut constater chez les travaux de certaines firmes comme Boston Dynamics. C’est donc tout naturellement que la société Eelume (fondé par des brillants universitaires de la NTNU) s’est associée à Kongsberg Maritime et Statoil afin de construire cet étonnant serpent de mer.

Ce dernier se faufile en profondeur et peut servir à effectuer plus facilement des travaux d’inspection, d’entretien et de réparation de différents lieux ou appareils sous-marins. Ce n’est pas le premier concept du genre (des scientifiques en utilisaient aussi pour l’étude non invasive des fonds marins), mais sa grande flexibilité lui permet de prendre part à des interventions assez techniques, notamment sur les foreuses de pétrole. Il peut en effet nettoyer les équipements et même ajuster des valves s’il le faut. Ils devraient donc être utilisés sur différents types de sites offshore, qui s’occupent d’extraire l’or noir.

On dirait quand même une sentinelle dans Matrix. Alors, prenons garde.