[Business] Apple s’apprête à passer une année 2016 compliquée

Apple

Par Henri le

L’année 2016 pourrait s’avérer difficile pour la firme de Cupertino. C’est en tout cas ce que laissent présager certains cabinets d’études.

eeeeazeze

Les derniers résultats d’Apple ne sont pas bons. La firme vient en effet d’annoncer une baisse de son chiffre d’affaires pour son deuxième trimestre fiscal de l’année 2016. Elle a réussi à générer un bénéfice net de 10,5 milliards contre 13,6 en 2015, soit environ 22 % de moins que l’année passée. Les conséquences ne se sont pas faites attendre puisque l’action a perdu 7 % de sa valeur, ce qui est énorme.

screen_shot_2016-01-07_at_11_28_10

La cause ? Une chute importante de la vente des iPhones et iPads. Apple aurait effectivement vendu 51,1 millions de smartphones lors des trois premiers mois de l’année contre 61,1 millions sur la même période en 2015. Même constat pour les iPads qui passent de 12,6 M à 10,3M. Les Mac subissent quant à eux une baisse des ventes de 10 %, mais ils sont suivis par l’ensemble des acteurs du marché PC.

Une baisse qu’Apple constate dans le monde entier, mais plus particulièrement en Asie (hors Japon) et dans le Pacifique avec -26 % et -24 % de vente. Tim Cook n’a néanmoins pas laissé filtrer trop d’inquiétude, en indiquant même être satisfait de travail accompli « face à de forts vents contraires macroéconomiques ».

tim-cook-1

La firme peut aussi se rassurer au vu de l’augmentation des revenus liés aux services. Ces derniers ont en effet rapporté un milliard de plus que l’année dernière (6 mds contre 5 mds en 2015), notamment grâce à l’AppStore, mais aussi Apple Music.

Le prochain trimestre devrait lui aussi être moins bon malgré la sortie de l’iPhone SE, un modèle plus compact et moins cher, mais aussi de l’iPad Pro 9.7 dont le tarif est considéré comme trop élevé par beaucoup d’acheteurs potentiels. Apple espère générer un chiffre d’affaires situé entre 41 et 43 milliards de dollars (contre 49,6 milliards en 2015). Les dirigeants ont donc revu leur copie, d’autant plus que le groupe vient d’autoriser l’augmentation du dividende trimestriel à payer aux actionnaires. Il va donc falloir reverser plus d’argent, et se servir des réserves du groupe (233 milliards de dollars tout de même).

08362610-photo-iphone-se-rendu-3d

Comme tous les grands groupes de high-tech, Apple doit donc diversifier son catalogue d’activité. Les bonnes performances de l’Apple Watch reflètent cette intention, mais le produit ne représente qu’une petite partie de l’ensemble, et il faudra plus pour enrayer la chute des autres secteurs. Et l’iPhone 7 ne suffira peut-être pas. On entend beaucoup de rumeurs concernant de nouvelles acquisitions ou une percée sur le marché de l’automobile, mais rien n’a pour l’instant été confirmé.

Apple se repose-t-il sur ses acquis ?