Partenariat entre Microsoft et Facebook pour installer un câble transatlantique

Business

Par Elodie le

Deux mastodontes de l’industrie high-tech scellent un partenariat pour la construction et l’installation d’un câble sous-marin entre les États-Unis et Europe. L’objectif est de renforcer le cloud avec des connexions plus rapides.

Microsoft-Facebook-MAREA-cable-transatlantique

Microsoft et Facebook ont annoncé leur partenariat pour construire un câble sous-marin long de 6 600 km et devant relier les États-Unis et l’Europe.

Baptisé MAREA, il a pour objectif de répondre à « l’explosion de la consommation de données » et la demande croissante des utilisateurs pour les services en ligne dématérialisés, le cloud, avec des connexions « fiables », « résistantes » et « haut débit ».

MAREA devrait donc être réservé dans un premier temps aux « 200 services Cloud » de Microsoft, dont Bing, Office 365, Skype, Xbox Live et la plateforme Microsoft Azure, et à ceux de Facebook, de son réseau social, à Instagram, WhatsApp, Messenger ou encore Oculus.

Sa construction devrait débuter en aout prochain pour ne s’achever qu’au mois d’octobre 2017. Le câble reliera un concentrateur de données sis en Virginie du Nord à un autre concentrateur situé lui à Bilbao en Espagne. Ensuite, il devrait relier des concentrateurs de réseau situés en Europe, Afrique, Asie et enfin au Moyen Orient.

Les deux firmes précisent que MAREA sera le premier câble offrant une telle capacité : 8 paires de fibres et un débit initial estimé à 160 Tb/s (térabits par seconde).

Ce nouveau câble sera exploité par Telxius, société d’infrastructure télécom de Telefónica. Sa route sera située plus au sud d’autres câbles sous-marins transatlantiques, afin d’assurer « une connexion fiable et solide pour les clients aux états unis, en Europe et au-delà ».

Les détails concernant son exploitation n’ont pas été fournis. Notamment afin de déterminer si d’autres entreprises pourront bénéficier des capacités de MAREA ou uniquement les firmes partenaires de Microsoft et Facebook.

Source: Source