Apple réinvente le talkie-walkie

Apple

Par Olivier le

Apple aurait dans l’idée de vendre de nouveaux appareils mobiles permettant à leurs utilisateurs de communiquer entre eux mais… sans que ce soit des téléphones. Le brevet qui protège cette idée rappelle en effet furieusement le talkie-walkie.

L’appareil en question connecte deux utilisateurs proches l’un de l’autre, mais pas suffisamment pour qu’ils puissent s’entendre parler. Pour ce faire, les objets ne passent pas par un serveur, un routeur ou des antennes extérieures : la communication se déroule en pair à pair… comme un talkie-walkie.

Apple décrit la raison pour laquelle deux personnes ne voudraient pas être trop proches pour se parler directement : « Les utilisateurs auraient le désir de maintenir un minimum de distance entre eux pour des raisons culturelles, un manque de familiarité, la volonté de ne pas empiéter sur l’espace personnel de l’autre, un désir de réduire le contact avec des odeurs corporelles d’autres individus ». Les pets ?

On voit mal de toutes manières comment Apple pourrait lancer un tel produit, à moins qu’il s’agisse d’une fonction qui sera intégrée dans un prochain iPhone.

Source: Source

14 réponses à “Apple réinvente le talkie-walkie”

  1. Avec un bon Talkie-Walkie on peut se parler sur des distances de plusieurs kilomètres. Est-ce que ça va être le cas ?

  2. Donc, en somme, comme d’habitude, apple depose un brevet sur un truc qui existe deja depuis des décennies.

    • Faut arrête ce genre d’argument –‘ J’aime pas du tout Apple mais c’est eux qui ont démocratiser le smartphone, l’ultrabook et bien d’autres choses encore quand Steve Jobs était au commandes.
      Après déposer le brevet de cette techno c’est salop mais c’est leur stratégie. Comme ca, dans quelques années un autre constructeur va commercialiser un mp3 qui fait talkie-walkie et hop, Apple l’appel en procès pour violation de brevet, demande un gros pourcentage des ventes.

  3. Ce n’est pas du pair-à-pair, c’est juste du point-à-point.
    Les pairs ne font pas office de serveurs-relais, A ne contacte pas C au travers de B. A contacte C, tout court, point-à-point

    • Ça a effectivement l’air d’être du « point-à-point », mais dans le « pair-à-pair », A ne contacte pas C au travers de B non plus (A qui contacte C au travers de B, c’est un réseau « client-serveur »)
      Si tu veux plus d’info, n’hésite pas a lire la page wikipédia et ses sources:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pair_à_pair

      • Merci, c’est mon boulot, je sais ce que je dis. Je l’ai même vérifié avant de la poster.
        D’ailleurs, si tu suis ton propre conseil et que tu lis la toute première ligne de l’article, tu peux voir ceci :
        Le pair à pair ou peer-to-peer est un modèle de réseau informatique proche du modèle client-serveur mais où chaque client est aussi un serveur. On parle de nœud.

        Sinon tu peux aussi regarder le fonctionnement de TOR ou de toute autre messagerie decentralisée
        Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *