Grâce à Facebook, la police arrête des criminels

Sur le web

Par Olivier le

La fonction « Vous connaissez peut-être » de Facebook a permis l’arrestation d’un voleur à Birmingham, en Grande-Bretagne. En l’occurrence, Omar Famuyide a été repéré par une de ses victimes via ce service du réseau social.

La police a pu connecter le personnage avec une série de cambriolages et d’infraction à l’arme à feu. Au vu de ces crimes, la justice l’a finalement condamné à 17 ans de prison pour vol, tentative de vol, possession d’une arme à feu et possession d’un couteau.

La fonction « Vous connaissez peut-être » de Facebook fouille dans le réseau de vos amis et de vos connaissances, mais également dans le réseau des informations liées à l’éducation et au travail, aux localisations des utilisateurs, aux comptes Instagram de ces derniers… La victime était une connaissance lointaine du voleur.

Un des inspecteurs en charge de l’affaire a déclaré que ce coup de pouce (involontaire) de Facebook avait été déterminant et permis de résoudre toute l’affaire.

Source: Source