Airbus vient de réaliser un drone (presque) entièrement imprimé en 3D

Gadget

Par Henri le

Airbus s’intéresse bien évidemment aux drones, et a profité du récent Berlin Air Show pour présenter un modèle bien particulier.

airbus-thor

La grande excitation autour des drones passionne également les géants de l’industrie de l’aviation. C’est le cas d’Airbus qui en a présenté un lors du dernier Berlin Air Show, un événement qui présenté les avancée en matière d’aéronautique et d’aviation militaire.

La firme a fait son petit effet en présentant Thor, un drone presque exclusivement imprimé en 3D. C’est simple, toutes les parties non électriques sont imprimées en polyamide. Le résultat consiste en un engin volant robotique, à la fois facile à faire et extrêmement léger. En effet, le tout ne mesure que 400 cm et pèse un peu plus de 20 kilos.

Une avancée possible principalement grâce à des imprimantes plus larges qu’auparavant, qui peuvent sortir des pièces d’environ 40 cm, ce qui simplifie la construction générale. Il aurait par exemple fallu imprimer 270 pièces pour construire une partie du drone il y a quelque temps, contre trois aujourd’hui.

Thor permet surtout de mettre en avant la technologie plutôt que de la commercialiser pour le moment. Utilisée à plus grande échelle dans le milieu, l’impression en 3D pourrait permettre de réduire certains couts liés à la manufacture, et ce, même pour les lanceurs de moyenne à forte puissance (notamment pour Ariane 6).

On avance ! À quand les avions ?