iTunes : Pour Apple, pas question d’arrêter de vendre de la musique

Apple

Par Henri le

Apple Music a réussi à séduire de nombreux clients en un temps assez réduit. Mais cela ne veut pas dire que la firme de Cupertino va totalement se reconvertir dans ce genre d’abonnement.

hero_apple_music_2x

Avec plus de 15 millions d’abonnés payants, Apple Music est un succès. Pourtant, le service subit de nombreuses critiques de la part des utilisateurs, qui se plaignent notamment de l’ergonomie générale.

Interviewé par Le Figaro, Eddy Cue, vice-président chargé des logiciels et services Internet, s’est exprimé quant au futur du service et de la stratégie musicale. Il a ainsi mis en avant une démarche plus humaine en ce qui concerne la mise en avant personnalisée des artistes aux auditeurs.

À la différence de nos concurrents, nous nous appuyons sur des spécialistes, des humains, et pas seulement sur des algorithmes, pour créer des listes de lecture qui correspondent aux goûts de chacun. Aujourd’hui encore, nous nous efforçons d’être les meilleurs pour permettre aux utilisateurs de découvrir de nouveaux artistes. Nous plaçons au-dessus de tout le respect pour la musique et les musiciens.

Il a néanmoins annoncé qu’Apple avait pris en compte les complaintes des abonnés, et que la refonte de l’application la rendrait nettement plus agréable à utiliser. Plus de contenu devrait être proposé au client dès la page d’accueil.

Nous nous sommes aussi rendu compte que l’appli ne montrait pas assez les nouveautés qui pourraient séduire les utilisateurs comme les listes de lecture personnalisées. Nous avons aussi réorganisé la présentation pour que l’ensemble soit plus clair et plus cohérent.

Apple-Music-price

Ce succès très rapide aurait pu faire réfléchir la firme à un basculement complet vers la formule de l’abonnement. Mais selon Cue, faire ce choix serait une grosse bêtise, car iTunes représente toujours quatre fois plus d’acheteurs que d’abonnés.

Ce serait une idiotie. Ce que nous savons, c’est que le business d’iTunes ne va pas augmenter, et que la croissance va venir du modèle d’abonnements comme nous le mettons en place avec Apple Music. Mais il y a toujours des gens qui achètent de la musique.

iTunes est donc encore là pour un moment !