Salesforce souhaitait également s’offrir LinkedIn

Business

Par Elodie le

Le leader mondial des services cloud de gestion de la relation client a confirmé des négociations avec LinkedIn en vue d’un rachat, avant que le géant Microsoft ne pose 26 milliards de dollars sur la table.

salesforce_linkedin_microsoft

Si l’annonce de l’acquisition de LinkedIn par Microsoft a pu surprendre, le réseau social n’en suscitait pas moins les convoitises.

En marge des révélations sur cette opération, Salesforce a confirmé au site Re/code ses vues sur LinkedIn. Des négociations pilotées par la banque Goldman Sachs ont eu lieu avec la plateforme, a indiqué le CEO de Salesforce, Mark Benioff.

Selon plusieurs sources, Microsoft veillant au grain depuis plusieurs années déjà, sans avoir formulé la moindre offre, alors quand Salesforce est sorti du bois, LinkedIn, via Reid Hoffman, président exécutif, et Jeff Weiner, PDG, en a référé au géant de l’informatique qui s’est finalement décidé à poser 26 milliards sur la table pour ne pas laisser l’occasion lui filer entre les doigts.

Microsoft aurait également tenté de racheter Salesforce plus tôt cette année, mais le prix proposé et la façon dont l’entreprise aurait été exploitée ont fait capoter l’affaire.

Source: Source