[Petit abécédaire de l’eSport] « F » comme comme France eSports, l’association

Par kitsuntsun le

Après les lettres C et G, voici la lettre F de notre petit abécédaire de l’eSport. « F » pour France eSports, l’association.

FranceEsports

Longtemps réclamée et pressentie, au vu de l’ampleur que l’eSport a pris durant ces dernières années, l’association France eSports a vu le jour courant avril 2016. Derrière cette toute nouvelle organisation, 10 associations ou organismes fondateurs :

Alt Tab Productions (O’Gaming)
FuturoLAN (Gamers Assembly)
LDLC Events
Lyon eSport
Malorian (DreamHack France)
Oxent (ESWC, Toornament)
Turtle Entertainment France (ESL)
Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)
Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV)
Webedia Gaming (Jeuxvideo.com, Millenium, IGN)

Initiative soutenue par de nombreux partenaires, ainsi que par Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique, elle a pour but premier de soutenir l’agilité et la croissance du sport électronique en France. Mais principalement de donner un cadre juridique, ainsi qu’un réel statut aux joueurs, facilitant leur rémunération et leur permettant non seulement de développer leur carrière solo mais aussi d’améliorer les conditions de création d’équipes.

Simple attrait financier pour un secteur qui gagne à grandir et s’étendre ou réel engouement pour celui-ci de la part du gouvernement, on ne sait dire. Mais il est agéable de constater que de véritables clés sont données à ces acteurs de l’eSport en France. En espérant qu’elles seront utilisées à bon escient.

stopwatch 2 min.