[Snapchat] La reconnaissance faciale pour protéger la vie privée

Android

Par Elodie le

Encore à l’étude, Snapchat explore la possibilité d’utiliser la reconnaissance faciale pour protéger la vie privée des utilisateurs en leur permettant de gérer eux même la confidentialité des photos sur lesquelles ils apparaissent.

snapchat-reconnaissance-faciale-vie-privée

Alors que la reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée par les réseaux sociaux et laisse craindre des atteintes à la vie privée des internautes, Snapchat tente le pari inverse.

Le 19 juillet, la firme a déposé un brevet intitulé, Apparatus and method for automated privacy protection in distributed images (que l’on pourrait traduire par « dispositif et méthode pour automatisé la protection de la vie privée dans les photos diffusées »).

Concrètement, grâce à cette technologie, les photos publiées seront scannées puis, lorsque l’algorithme reconnaîtra un utilisateur enregistré celui-ci aura la possibilité de décider de refuser son partage, de choisir sa confidentialité (amis uniquement, etc.) ou de la modifier pour protéger sa vie privée.

Cela nécessite que Snapchat constitue une base de données des visages de l’ensemble des membres enregistrés pour pouvoir les détecter lorsqu’une nouvelle photo est publiée sur le réseau. Le service appliquera ensuite automatiquement les options de confidentialité préalablement enregistrées par l’utilisateur : possibilité de la partager avec ses amis uniquement, réception d’un message avec l’image pour demander l’autorisation de la partager, etc. Si l’utilisateur n’a pas donné sa permission, l’outil modifie automatiquement la photo pour empêcher la reconnaissance de l’utilisateur en floutant son visage ou en le remplaçant par un emoji, une icône, etc.

Comme l’indique Snapchat, grâce à l’exécution d’une technique de reconnaissance faciale, lorsqu’un « visage reconnu » est détecté, des « règles de confidentialité » sont appliquées pour « distribuer une version protégée pour la vie privée de l’image, dans laquelle la version protégée pour la vie privée a une fonctionnalité altérée de l’image ».

Comme le rapporte Business Insider, Snapchat utilise déjà un outil de reconnaissance pour ses filtres Lens mais ceux-ci utilisent une « reconnaissance d’objet », c’est-à-dire qu’il reconnait un visage en tant que tel, mais pas un visage en particulier.

« La reconnaissance d’objet est un algorithme conçu pour comprendre la nature des éléments qui apparaissent à l’image. La reconnaissance d’objet est un algorithme conçu pour comprendre la nature des éléments qui apparaissent à l’image. […] tandis que la technologie de Lens permet de reconnaître un visage en général, elle ne peut pas identifier un visage en particulier », explique Snapchat sur son site.

Comme tout brevet déposé, rien ne dit que la fonctionnalité sera mise en oeuvre un jour.

Source: Source