Convertir les vieilles voitures à l’électrique, c’est la mission de cette jeune start-up française

Automobile

Par Fabio le

Ian Motion, c’est le nom de la société fondée par quatre français et qui s’est donnée pour mission d' »électriser les vieilles voitures ». À commencer par les Austin Mini.

austiminielectrique

C’est plutôt malin, surtout à l’heure où la ville de Paris vient d’interdire en son sein la circulation des véhicules mis en circulation avant 1997, dans le cadre du plan de lutte contre la pollution.

L’idée donc, c’est d’installer un moteur électrique dans les vieilles voitures pour leur donner une seconde vie au lieu de les envoyer à la casse – et dans le même temps, précise la start-up, d’économiser écologiquement sur la fabrication d’une nouvelle voiture.

Pour l’heure, Ian Motion va se concentrer exclusivement sur un modèle, les Austin Mini de 1989 qui, avec leur nouvelle batterie, pourront rouler jusqu’à 150 kilomètres de façon autonome. Elles pourront ensuite être rechargées sur les bornes Autolib, par exemple. L’objectif de Ian Motion est de convertir entre trente et quarante Mini par an, qui coûteront tout de même un peu moins de 40 000 euros pièce.

Si l’on en croit la page officielle, on devrait en savoir plus en septembre prochain.

Source: Source