Convertir les vieilles voitures à l’électrique, c’est la mission de cette jeune start-up française

Automobile

Par Fabio le

Ian Motion, c’est le nom de la société fondée par quatre français et qui s’est donnée pour mission d'”électriser les vieilles voitures”. À commencer par les Austin Mini.

austiminielectrique

C’est plutôt malin, surtout à l’heure où la ville de Paris vient d’interdire en son sein la circulation des véhicules mis en circulation avant 1997, dans le cadre du plan de lutte contre la pollution.

L’idée donc, c’est d’installer un moteur électrique dans les vieilles voitures pour leur donner une seconde vie au lieu de les envoyer à la casse – et dans le même temps, précise la start-up, d’économiser écologiquement sur la fabrication d’une nouvelle voiture.

Pour l’heure, Ian Motion va se concentrer exclusivement sur un modèle, les Austin Mini de 1989 qui, avec leur nouvelle batterie, pourront rouler jusqu’à 150 kilomètres de façon autonome. Elles pourront ensuite être rechargées sur les bornes Autolib, par exemple. L’objectif de Ian Motion est de convertir entre trente et quarante Mini par an, qui coûteront tout de même un peu moins de 40 000 euros pièce.

Si l’on en croit la page officielle, on devrait en savoir plus en septembre prochain.

Source: Source

8 réponses à “Convertir les vieilles voitures à l’électrique, c’est la mission de cette jeune start-up française”

  1. mettre un moteur electrique dans une mini = 40K€ pour 150km d’autonomie… je prefere m’acheter autre chose qu’un vieille mini refaite a ce tarif

    • Mais tout à fait d’accord avec toi !
      Une toyota hybride, immatriculé en 2016, coutera même moins chère et n’aura aucun souci !

      Sérieusement… c’est écologique ? Puis claquer 40k€ pour plus entendre le bruit caractéristique des petites voitures… go me faire un virement à ce niveau là

  2. déjà qu’une Twizy neuve à 5000-7000€ personne n’en veut, à part ceux qui travaillent à EDF. alors 40000€ dans une mini de 89, sans clim, sans vitre électrique, sans airbag, et qui n’est plus aux normes de sécurité (n’importe quel camion, 4×4, berline ou même compacte pulvérise l’auto)… bon courage!

  3. Mon Dieu, quel monde de débiles… Déjà qu’on continue d’insister sur les batteries et moteurs électriques qui sont de complètes aberrations écologiques c’est costaud, mais alors là..
    Quelqu’un pour expliquer au bobo créateur de la start-up que la mini avant de lui enlever toute son huile et son essence à un bien meilleur bilan carbone qu’une fois électrisée?

  4. Je vois pas le rapport avec une voiture neuve … Il s’agit petite serie adressée aux bobos Parisiens voulant se deplacer dans Paris avec Style en vielle Mini qui n’est malheureusement plus autorisée aujourd’hui. Il n’en a rien à faire de vos Prius Immondes ou de tout vos autres raisonnements rationnels.

  5. Simple landing page, vague description du projet.

    On se rapproche plus d’une étude marketing modèle startup tech qu’autre chose…

  6. pour moi le pb est légal. la DRIRE refuse systématiquement d’homologuer ce type de projet, c’est la même chose pour le kit car!
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *