OnePlus suspend temporairement la vente de son OnePlus 3, victime de son succès

Smartphone

Par Elodie le

Le OnePlus 3 est victime de son succès, la firme n’a plus de stock suffisant pour répondre aux demandes et se voit contrainte de suspendre (temporairement) sa vente en Europe et à Hong Kong.

OnePlus_suspend_OnePlus3

Décidément, OnePlus a du mal avec la gestion de stock. Lancé fin juin dernier, OnePlus suspend déjà la vente de son dernier terminal, le OnePlus 3, pour relancer sa production, le téléphone étant victime de son succès.

Contrairement aux deux précédents flagship de OnePlus, disponibles uniquement sur invitation, le OnePlus 3 est librement disponible en ligne. Fort d’un excellent rapport qualité/prix (un haut de gamme dès 399€, ça ne court pas les rues), OnePlus a vite été dépassé par les demandes et s’est retrouvé en rupture de stock.

« À son lancement, nous croyions dans le OnePlus 3, mais les ventes en Europe occidentale ont été bien meilleures qu’attendu », indique la firme dans un billet de blog. Par conséquent, nous avons décidé de mettre les ventes sur pause temporairement dans certains pays afin d’avoir le temps de reconstituer les stocks. »

La France et la Belgique concernées par la rupture de stock

OnePlus suspend donc ses ventes entre le 9 août dès 9h et le 12 septembre 23h59. Les pays concernés sont la France, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, Chypre, la République tchèque, l’Estonie, la Grèce, l’Autriche mais aussi la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et l’Espagne. Hong Kong est également touché par cette suspension temporaire.

La firme précise qu’elle a souhaité donner un peu de temps aux personnes désireuses d’acquérir le OnePlus 3 avant d’annoncer l’arrêt des ventes. Pour ceux qui ne pourraient se l’offrir avant le 9 août, OnePlus leur donne la possibilité de s’inscrire sur une newsletter afin d’être informés dès que les stocks seront reconstitués.

Source: Source