Ce qu’a fait Facebook pour lutter contre les clickbaits est INCROYABLE !

Sur le web

Par Pierre le

Facebook part en guerre contre les clickbaits. Vous savez, ces titres incitatifs à l’extrême, un peu comme celui de cet article. Et pour gagner cette guerre, la firme de marque Zuckerberg sort la grosse artillerie en modifiant certains de ses algorithmes.

Screednshot

Une attaque frontale

Ainsi, Facebook analysera les titres et leur construction. Pas question ici de bloquer les titres incitatifs classiques (aussi vieux que la presse elle-même), mais bien les titres putassiers, qui ne donnent aucune information et qui existent seulement pour le clic. Ainsi, Facebook analysera la construction des titres et vérifiera s’ils se montrent clickbaits ou non en leur attribuant une note.

Ainsi, les titres comme “Ce que cette maman a fait pour son fils est fabuleux” ou “Vous ne croirez JAMAIS ce que vient de trouver cet enfant dans son jardin” n’apparaîtront plus forcément dans votre fil d’actualité, malgré leur portée (reach). De plus, Facebook ne va pas seulement sanctionner les articles clickbaits, mais bien les pages qui les diffusent avec son système de notes. Une attaque frontale qui ne va pas forcément plaire aux sites et fanpages en question.

Une guerre de longue haleine

La guerre contre les clickbaits ne date pas d’hier. En effet, il y a deux ans, Facebook avait déployé un algorithme pénalisant les articles connaissant une portée et un taux de partage anormal. Mais la chose n’a vraisemblablement pas suffi, puisque ce sont les sites qui les publient qui sont maintenant pénalisés. D’ailleurs, si cette mise à jour fonctionne bien, vous ne devriez donc pas voir cet article apparaître sur Facebook.

Source: Source