Touch Disease : les iPhone 6 souffrent d’un grave défaut de fabrication qui pourrait coûter cher à Apple

Smartphone

Par Gaël Weiss le

L’écran de votre iPhone 6 ou de votre iPhone 6 Plus répond mal ? Une barre grise s’affiche par moment dans la partie supérieure de l’écran ? Alors, nous avons une mauvaise nouvelle pour vous, il semblerait que votre téléphone souffre de « Touch Disease », un défaut de fabrication lié directement au bendgate, au fait que les iPhone 6 ont tendance à se plier facilement.

apple-iphone-6-6-plus-live-25

C’est le très sérieux site de réparation d’appareils électroniques iFixit qui rapporte l’affaire dans un très long et documenté article sur ce qu’il appelle « Touch Disease », que l’on pourrait traduire par « la maladie tactile ». Cette « maladie » touche exclusivement les iPhone 6 et plus particulièrement l’iPhone 6 Plus. Les symptômes sont toujours les mêmes : au début, l’écran tactile répond mal. Il faut parfois insister pour que ses tapes ou ses glissements soient pris en compte. Et puis avec le temps le mal s’empire : l’écran ne répond parfois carrément plus et nécessite un redémarrage pour fonctionner. Dernier stade de la maladie, le comportement de l’écran devient erratique et une hideuse barre grise apparaît dans la partie supérieure de l’écran.

La barre grise qui apparaît avec Touch Disease.
La barre grise qui apparaît avec Touch Disease.

Les symptômes : un écran tactile qui ne répond plus et une barre grise qui apparaît sur l’écran

Selon les réparateurs de smartphones interrogés par iFixit, ce problème devient de plus en plus courant et les cas se multiplient aux États-Unis. Habitués au service après-vente généralement efficace d’Apple, les clients commencent par rapporter leur appareil dans un Apple Store. Et bien souvent repartent avec le même problème. Changer l’écran du téléphone ne guérit pas cette bien mystérieuse maladie. Pire, certains clients dont le téléphone n’est plus sous garantie se sont vus dire que le mieux était encore de racheter un nouveau téléphone.

Sur les forums d’Apple, de nombreux utilisateurs se plaignent de l’apparition de cette barre grise. Et des solutions de fortune qui semblent fonctionner émergent. Ici, un utilisateur conseille d’appuyer quelques minutes sur l’écran pour la faire disparaitre. Là, un autre indique qu’en tentant de plier légèrement l’appareil, cela résolvait le problème. Et cela semblait fonctionner, du moins durant quelques jours ou quelques semaines.

Le retour du BendGate

Mais que se passe-t-il exactement ? Après avoir mené son enquête, iFixit révèle que ce défaut de l’affichage n’est pas directement lié à l’écran mais plutôt à la carte-mère du téléphone. Ce sont plus précisément deux contrôleurs, deux puces appelées Touch IC qui sont en cause. Ces deux puces « traduisent » les pressions ressenties sur l’écran tactile en informations compréhensibles par le téléphone. Et pour faire simple, si ces deux puces manquent à leur devoir de traduction, c’est parce qu’avec le temps elles se détachent physiquement de la carte-mère.

La fameuse photo qui a déclenché le BendGate de l'iPhone 6.
La fameuse photo qui déclenché le BendGate de l’iPhone 6.

Comment ? Vous vous souvenez du fameux scandale du BendGate qui avait agité les Internet lors de la sortie de l’iPhone 6 Plus, en septembre 2014. Il s’avère que si ces deux puces se détachent de la carte-mère, c’est à cause des effets à long terme de la fragilité des appareils. Le BendGate, rappelons-le, soulignait la relative fragilité de l’iPhone 6 Plus et plus particulièrement sa tendance à plier facilement sous l’effet d’une torsion. A l’époque, la polémique avait rapidement pris fin étant donné qu’il fallait vraiment forcer sur la coque de l’appareil pour le plier. Certes. Mais quand on utilise quotidiennement un téléphone que l’on transporte dans sa poche, il subira tous les jours de multiples et légers effets de torsions. Et je pense que vous commencez à saisir d’où provient le problème.

Les coupables, ce sont ces deux puces, qui se détachent de la carte mère.
Les coupables, ce sont ces deux puces, qui se détachent de la carte mère.

Les effets de torsions répétés se sont en effet répercutés sur la carte-mère et sur certains de ses composants. Et les deux puces Touch IC sont les premières concernées par ces torsions quotidiennes. En fait, avec le temps, leurs connecteurs commencent à se dessouder de la carte mère et les puces ne parviennent plus à transmettre physiquement des informations au téléphone. C’est ce qui explique pourquoi appuyer sur l’écran peut résoudre temporairement le problème.

Apple savait-il ?

Et c’est aussi ce qui explique pourquoi Apple ne peut pas prendre le problème en charge, contrairement aux réparateurs de smartphones non-officiel. Ces derniers sont parfois équipés de fers à souder ainsi que de microscopes et sont capables de remplacer ou de souder les deux puces défaillantes. D’après iFixit, c’est d’ailleurs le seul moyen de résoudre définitivement ce problème. Si vous pensez que votre écran commence à lâcher, le mieux est encore de demander l’avis d’un réparateur de smartphone sérieux.

Une photo publiée par Jessa Jones (@ibjessa) le

Les réparateurs de smartphones américains effectuent des réparations de Touch Disease à la chaîne.

Il reste toutefois une question importante dans cette affaire. Pourquoi ce problème ne touche-t-il que les iPhone 6 et iPhone 6 Plus et pas les derniers iPhone 6S ? Tout simplement parce que les deux puces Touch IC ont été déplacées. Elles sont désormais directement soudées à l’écran. Et ce déplacement laisse de nombreux spécialistes de la réparation de smartphones perplexes. Apple savait-il que ses iPhone 6 souffraient de Touch Disease ? Le fait que les deux puces aient été déplacées est presque un aveu.

Et si cela s’avère, Apple pourrait risquer gros. Aux États-Unis, de plus en plus de voix s’élèvent afin qu’Apple prenne en compte cette défaillance et prenne en charge la réparation des appareils. Avec la mise en lumière de ce problème par l’article d’iFixit, il est même tout à fait possible qu’une class action soit envisagée. Apple se doit maintenant de réagir vite — ou au moins de communiquer — s’il ne veut pas que cela lui coûte très cher à l’avenir.


L’enquête d’iFixit en vidéo. Un excellent résumé de l’affaire, si vous comprenez l’anglais.

Source: Source