[Ça vient de sortir] Obduction se présente comme le successeur de Myst

Par Cyril le

Maray

Myst. Un nom qui résonne dans la mémoire de tout joueur de plus de vingt ans et qui demeure bien souvent synonyme de longues heures passées à naviguer écran par écran en tentant de comprendre ce que le jeu attendait de vous (oui, découvrir Myst à sept ans peut laisser des séquelles). Véritable succès à l’époque de sa sortie, le jeu est demeuré le plus vendu au monde pendant huit ans, jusqu’à l’arrivée des Sims, et a donné naissance à un genre à part entière, le Myst-like, dans lequel le joueur incarne un personnage chargé de résoudre diverses énigmes.

On y trouve aussi bien des jeux respectant la tradition de leur ainé (The Witness) que d’autres ayant modernisés la formule en y intégrant un level-design destiné à guider et rythmer la progression du joueur, comme Portal. Le walking simulator (The Vanishing of Ethan Carter, Gone Home) peut également être vu comme un dérivé de Myst où l’accent est mis sur la narration.

Présenté comme un successeur

Après une campagne de financement menée sur Kickstarter en 2013 à l’occasion des vingt ans de Myst, les développeurs du jeu nous proposent aujourd’hui Obduction, présenté comme le digne successeur de leur titre originel. On y retrouve l’ambiance étrange de Myst, assortie de graphismes au goût du jour qui donnent envie de faire à nouveau fonctionner nos cellules grises à plein régime. Le titre du jeu en résume l’intrigue puisque le personnage principal se retrouve dès le début du jeu téléporté sur Hunrath par un mystérieux artefact extra-terrestre. S’il ne fait aucun doute que la planète vous est étrangère, certains de ses environnements ont pourtant l’air bien terriens…

Obduction est disponible sur PC pour environ trente euros. Pourquoi ne pas vous faire chauffer le cerveau ce week-end, histoire d’être raccord avec la météo ?

stopwatch 4 min.