Google et Zalando s’associent pour créer la garde-robe personnalisable du futur

culture geek

Par Elodie le

L’un des acteurs majeurs de la vente en ligne s’associe avec Google autour du « Project Muze » pour proposer une garde-robe personnalisée à ses clients et directement inspirée de leur réponse à un questionnaire.

google-zalando-garde-robe

C’est dans le cadre de son salon dédié à la mode et au lifestyle, Bread&Butter, qui s’est déroulé à Berlin ce week-end, que Zalando a dévoilé son partenariat avec Google autour du Project Muze. Kézako ? Une intelligence artificielle qui conçoit votre garde-robe personnalisée en fonction des réponses apportées à un questionnaire censée révéler vos goûts et votre personnalité.

Intelligence artificielle et garde-robe

Bon, pour l’avoir testé moi-même (seulement le questionnaire, pas la garde-robe), il faut répondre à un certain nombre de questions, pour affiner au mieux le résultat (et encore), un peu comme Google avec ses publicités ciblées qui requiert beaucoup de vos données…

Comme le précise ainsi Eric Bowman, VP Engineering chez le leader européen de la mode en ligne : « Zalando récupère énormément de data. L’idée est de se concentrer sur les recherches effectuées par les utilisateurs afin de trouver ce qu’ils aimeraient acheter. »

Ça, c’est pour la théorie. Revenons-en au Project Muze. Dans un premier temps, vous pouvez jeter un œil à la galerie et y découvrir certains projets déjà designé, des ponchos pour la plupart semble-t-il, mais futuristes les ponchos tout de même. Ensuite, si vous vous sentez prêt, vous pouvez tenter l’expérience en créant votre propre design via le questionnaire.

zalando_google_test
Du moins au plus « affiné »
draw-google-zalando
Création originale

Un questionnaire et beaucoup de data

Après avoir répondu à une série de questions – son genre (masculin, féminin ou unisexe), le courant artistique (l’animal, le style de musique, etc.) qui vous correspond le mieux, votre humeur, votre age – puis dessiné quelque chose, la création débute. Google scanne notamment son fashion trending report (agrémenté par quelques 600 experts et influenceurs mode) et différentes data pour vous proposer un résultat. Vous pouvez même consulter l’historique de votre création, qui se voit attribuer un numéro de série : URANIA0081987 pour ma part. Si le résultat n’est pas à la hauteur de vos attentes, vous pouvez tenter de l’affiner en répondant à une autre série de questions.

Voilà.
Voilà.

Alors, je ne suis pas certaine de concrétiser tout cela par un achat, je ne suis probablement pas encore prête pour la mode futuriste, mais c’est un premier galop d’essai.

À vous de jouer !

Le projet Muze