[Vidéo] Inconscient, ce pilote de F-16 est sauvé par son correcteur de trajectoire

Sur le web

Par Malo le

Dans la catégorie des vidéos insolites, en voici une qui va vous demander plusieurs visionnages. Regardez-la une première fois sans lire le texte ci-dessous : pouvez vous deviner qu’un pilote évanoui vient d’être sauvé par son auto-pilote d’urgence ?

Airwolfhound sur Flickr
Airwolfhound sur Flickr

Cette vidéo datant du 5 mai 2016 vient d’être déclassifiée par l’US Air Force, c’est à dire qu’elle est passée d’un statut secret à public. La scène se déroule lors d’un vol d’entrainement de l’Arizona Air National Guard. Le pilote aux commande du F-16 dans lequel nous sommes propulsé s’est évanoui. Il vient de subir une force huit fois supérieure à la gravité terrestre après un virage à très grande vitesse. Son avion plonge alors en direction de la surface à une vitesse de 1086 km/h (301 m/s). On peut entendre son instructeur, qui est dans un autre avion, crier “recover” (réveille-toi) pour tenter de le ramener aux manettes.

Quand soudain…

L’avion se redresse. Un signal apparaît sur l’écran et indique “Fly Up”. C’est le système appelé Auto-GCAS (Automatic Ground Collision Avoidance System) qui vient de prendre le contrôle de l’appareil. Ce “pilote automatique d’urgence” a été conçu pour prévenir les crashs d’aéronefs dans l’aviation civile et militaire. Si vous ne comprenez pas dans quelle direction va l’avion à cause de tous ces nuages, référez-vous aux lignes et chiffres qui défilent au centre de l’écran. Lorsqu’ils atteignent la ligne blanche, c’est que le chasseur F-16 est de nouveau à l’horizontale.

Le système Auto-GCAS a été introduit sur les avions de chasse F-16 américains en octobre 2014. C’est la quatrième fois qu’il sauve un pilote du crash. Il était en développement depuis plus de 30 ans par la NASA en coopération avec l’US Air Force. La NASA travaille déjà pour adapter ce système à d’autres avions militaires et travaille depuis 2012 sur des drones. A long terme, l’Auto-GCAS ou ses dérivés auraient vocation à être déployés partout : des avions de ligne aux drones en passant par l’aviation militaire.

Source: Source