Campagne complètement ratée pour Nissan et ses chaises auto-pilotées pour patienter dans les files d’attente…

Sur le web

Par Malo le

Pour promouvoir son auto-pilote maison « ProPILOT », le constructeur automobile Nissan a mis en ligne une vidéo plutôt déroutante. La marque présente des chaises « intelligentes » qui avancent toutes seules dans une file d’attente. Ça ne vous parait pas très pertinent ? Vous avez tout à fait raison.

chaises-autonomes-nissan-5m

Le « ProPILOT » de Nissan est un autopilote pour voiture qui permet de détecter les obstacles, réguler la vitesse et prévenir les collisions. A partir de ce constat, la marque a choisi de promouvoir son produit en l’appliquant à des chaises dans une file d’attente. Ce qui résulte en une vidéo assez embarrassante dans laquelle des gens se regardent l’air hagard, assis sur des chaises qui, de temps en temps, se déplacent de quelques petits centimètres sur le côté.


« Les chaises autonomes rendent l’attente facile et amusante »

On comprend toutefois l’utilité de s’asseoir.

Cette campagne de publicité a clairement raté le coche. Apposer l’image d’une voiture autonome à celle d’une chaise tournant en rond inlassablement, ce n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus excitant. Et ça ne met même pas en avant les avantages du « ProPILOTE », qui est sensé prévenir les accidents en détectant les objets qui l’entourent. Imaginez une collision entre deux chaises autonomes. Au delà du néant absolu que produirait cet événement, pensez à la gène des deux pauvres personnes assises sur les sièges !

De plus, n’imaginez pas voir débarquer ces chaises mouvantes où que ce soit. Ces objets ne seront jamais commercialisés. Au mieux, ces neuf exemplaires seront peut être des objets de collection dans un futur incertain. Exposées au Musée d’Art Moderne new-yorkais (MoMA), on y lirait comme description :

« Worst advertising campaign ever made. Nutcase’s work. Almost a piece of art. »
« Pire campagne marketing jamais réalisée. Un chef d’oeuvre branquignolesque. Presque une oeuvre d’art. »

Source: Source