BlackBerry arrête les frais : il ne concevra plus de smartphone

Smartphone

Par Pierre le

L’aventure est terminée. Finie. Close. C’est le constructeur en personne qui l’annonce : il ne fabriquera plus de smartphones, ni sous BlackBerry OS, ni sous Android. En revanche, il garde un pied dans le monde de la téléphonie grand public.

screenshot

Sous-traiter la fabrication

Si BlackBerry ne fabriquera plus de smartphones, cela ne signifie pas que les smartphones de la marque vont disparaître. En effet, la société canadienne indique vouloir continuer à vendre des terminaux, mais extériorisera la production en passant par des sociétés tierces, comme le font les opérateurs avec leurs smartphones en marque blanche, par exemple.

Notons que BlackBerry avait déjà entamé cette transition avec le DTEK 50, qui était en réalité un Idol 4 d’Alcatel en marque blanche.

BlackBerry n’est pas près de mourir

Si BlackBerry arrête les smartphones, cela ne signifie pas que la société va mal. Comme l’indique John Chen, le PDG, BlackBerry jouit encore d’un socle financier important, notamment grâce à ses activités dans le monde logiciel et applicatif des entreprises. Néanmoins, le dernier trimestre a signé une perte sèche de 372 millions de dollars et un revenu de 334 millions pour le constructeur.

En tout cas, BlackBerry n’était plus que l’ombre de lui-même sur le marché de la téléphonie grand public. Selon Gartner, la société canadienne ne disposait que de 0,1% de parts de marché.

Source: Source