Phase : Misfit lance sa première montre connectée

Gadget

Par Olivier le

On peut ne pas vouloir d’un véritable ordinateur au poignet façon Apple Watch ou Android Wear. En revanche, pourquoi pas une montre d’allure classique, mais dotée de fonctions connectées ?

C’est le pari pris par plusieurs constructeurs, comme Withings avec l’Activité, ou plusieurs horlogers suisses qui ont ainsi mis un doigt de pied dans la piscine des montres connectées. Le cas Phase est intéressant à plus d’un titre : s’il s’agit effectivement d’une montre « traditionnelle », elle a été conçue par un spécialiste des traqueurs d’activité.

C’est Misfit qui se cache en effet derrière cette montre connectée. Le constructeur est bien connu pour ses traqueurs qui ne ressemblent en rien à des produits geeks, mais plutôt à des bijoux. Misfit a plusieurs appareils au catalogue, dont les connus et appréciés Shine et Ray.

Une Phase pleine de ressources

Voir ce fabricant se lancer dans les montres connectées n’a rien de surprenant quand on sait qu’il est la propriété de l’horloger Fossil ! La Phase se présente donc avec un boîtier en acier inoxydable complété par une finition satinée ; six coloris sont proposés. Les bracelets sont interchangeables (Misfit en propose en cuir et en silicone).

misfit-phase-lifestyle

L’autonomie annoncée est de six mois, avec une pile que l’on peut remplacer. La montre est également étanche. Derrière son aspect classique, la Phase contient un traqueur d’activité standard, sans mesure de la fréquence cardiaque. Les aiguilles et le moteur vibrant servent à renseigner le porteur d’une notification ou de l’avancée dans un objectif.

Enfin, la montre intègre un Smart Button pour piloter toutes sortes de choses sur le smartphone, comme le déclenchement de l’appareil photo, le lecteur musical, et même à demander au mobile de se signaler si on l’a perdu dans la maison. La Phase est commercialisée à partir de 179 euros.

Source: Source