Samsung remettrait en vente des Galaxy Note 7 reconditionnés ? La fausse rumeur du moment

Smartphone

Par Gaël Weiss le

La rumeur est soudain apparue sur plusieurs sites tech américains : finalement, Samsung se déciderait peut-être à remettre en vente des Galaxy Note 7 reconditionnés et complètement sûrs dès le début de l’année prochaine. Une rumeur aux fondements douteux et qui ne supporte pas l’épreuve des faits.

samsung-galaxy-note7-live-06-1-640x480

Tout a commencé hier soir, sur le site pourtant généralement bien informé et relativement sérieux SamMobile. Ce dernier, s’appuyant sur un article d’un journal coréen, The Investor, affirme en effet que Samsung réfléchirait à remettre en vente dès le début de l’année prochaine des Galaxy Note 7 reconditionnés et sûrs sur des marchés émergents comme le Vietnam ou l’Inde. Après tout, si Samsung trouve l’origine de l’embrasement de ses téléphones et parvient à localiser quelques appareils sûrs, pourquoi pas ne pas tenter de combler le trou de plusieurs milliards qu’a causé son Note 7 dans ses finances ?

Un Galaxy Note 7 endommagé
Un Galaxy Note 7 endommagé

Un vieil article…

Sauf que cette rumeur ne repose sur rien de crédible. À commencer par la source de l’article : la rumeur de The Investor date en effet du 26 septembre dernier. Soit une dizaine de jours avant l’arrêt définitif de la production et de la vente du Note 7. À l’époque, cette rumeur aurait pu paraître crédible. Mais désormais, maintenant que Samsung a mis fin au fiasco, elle est tout simplement improbable.

On voit en effet très mal Samsung remettre en vente un appareil banni par toutes les compagnies aériennes. On voit également très mal le Coréen revenir sur sa décision alors qu’il a publié il y a quelques jours une pleine page d’excuse dans quelques-uns des plus grands journaux américains (le Wall Street Journal, le New York Times et le Washington Post).

… Et un agenda qui ne tient pas la route

Enfin, comment Samsung pourrait-il se permettre de sortir un Galaxy Note 7 au début de l’année prochaine alors que l’on sait pertinemment que le Galaxy S8 — dont la réputation n’est pas entachée de problèmes d’explosion, elle — sortira quelques mois plus tard, certainement au mois de mars 2017. Et l’on ne parle même pas d’éventuels nouveaux problèmes d’explosions de batterie qui pourraient survenir sur ces modèles reconditionnés, ce qui enfoncerait un peu plus l’image de marque de Samsung.

Donc, non, nous ne sommes pas près de revoir le Galaxy Note 7 sur les étals. Ce dernier a fait énormément de mal aux finances et à l’image de marque de Samsung, qui tentera de le faire oublier avec ses futurs Galaxy S8. La prochaine fois que l’on entendra probablement parler du Note 7, ce sera très certainement pour apprendre d’où provient la cause des explosions des téléphones. Des causes que Samsung a encore bien du mal à trouver.

Source: Source