Alien : pour capturer le meilleur des acteurs, Ridley Scott leur a vraiment fait peur

Cinéma

Par Henri le

Un bon casting ne veut pas forcément dire qu’un film sera réussi. La direction d’acteur est d’ailleurs un point essentiel du succès. De ce coté là, Ridley Scott semble avoir de la bouteille.

alien-le-huitieme-passager-photo-965742

Alien est un des plus grands films de Ridley Scott pour de nombreuses raisons. Sorti en 1979, il a réussi à révolutionner le film d’angoisse grâce à une direction artistique inoubliable et une ambiance mature, qui a très bien survécu aux rouages du temps. La quadrilogie est portée par la figure de Sigourney Weaver, mais les membres de l’équipage du premier volet restent gravés dans la mémoire des fans.

Les secrets d’une scène culte

Une des scènes marquantes du film reste bien évidemment l’éruption du jeune alien du ventre de John Hurt. Désormais devenue culte, cette dernière a terrorisé les spectateurs… mais aussi les acteurs. En effet, leurs prestations à l’écran semblent révéler une véritable peur à la vision de la bête.

Elle est justifiée par le fait qu’ils ne savaient pas vraiment ce qu’il allait se passer. Scott avait en effet décidé de rester très évasif à ce sujet en leur expliquant seulement que « la chose émergerait ».

Si un acteur joue simplement la terreur, vous ne pouvez pas retrouver la peur authentique et animale à l’écran.

Un réalisateur farceur

C’est donc pour cette raison que tous les acteurs à l’écran se mettent à crier et reculent d’un pas. Cette petite astuce a une nouvelle fois été utilisée par Scott dans Prometheus, lorsque l’une des chercheuses (incarnée par Kate Dickie) est surprise par une bête sortant de la bouche d’un collègue décédé (Raf Spall).

hammerpedeattack2

Une technique qui a visiblement fait ses preuves et qui maintient les acteurs dans un état de tension permanent. Mais après tout, être chassé par le xénomorphe ne doit pas être une partie de plaisir.