Un datacenter chauffe les étudiants de l’université de Bourgogne

Ville de Geeks

Par Auré le

Pour chauffer les bâtiments du campus Dijonnais de 115 hectares et ses 28 000 étudiants, l’Université de Bourgogne a opté pour une solution élégante et écologique en réutilisant l’énergie de leur nouveau datacenter.

Une chaleur « recyclée »

De type TIER 3 et installé par la société Jerlaure, celle-ci explique que les locaux de l’université seront désormais chauffés grâce à la chaleur dégagée par le datacenter.

D’après leurs analyses, les ingénieurs réussiront à dégager une chaleur de 400 kW (puis 800 kW lorsque l’exploitation sera optimale). Cette chaleur « recyclée » sera ensuite répartie à travers les bâtiments pour réaliser de considérables économies d’énergies.

recuperation-chaleur-data-center

D’une surface de 675 m², le bâtiment intègre des espaces IT très haute densité et très haute disponibilité, ainsi que des espaces de stockage, d’intégration et des bureaux dédiés au Pôle des Systèmes d’Information et des Usages du Numérique. La salle d’hébergement des serveurs et noeuds de calculs de 110 m² est urbanisée en allée chaude constituée de 26 racks. Ce datacenter centralise toutes les infrastructures informatiques (gestion, calcul, pédagogie et réseaux) du grand campus bourguignon.

Véritable puissance de calcul, il ouvre un espace d’hébergement et de stockage pour la communauté universitaire, le monde socio-économique régional et pour la mise en oeuvre de projets scientifiques, auquel prennent part des chercheurs venus du monde entier.

En mesure d’accueillir des données d’infrastructures publiques ou privées, l’Université de Bourgogne peut devenir un datacenter régional. Cette initiative s’accompagne d’un maillage du datacenter au niveau national, voire international. En ce sens, il constituera un « relais » avec les données des autres datacenters du territoire français, explique Jerlaure

Source: Source