Le drone Lily s’écrase avant même de décoller

Gadget

Par Olivier le

C’était peut-être trop beau pour être vrai. Le drone Lily, qui a reçu 34 millions de dollars de la part d’amateurs enthousiastes, est finalement abandonné.

La société Lily Robotics a admis qu’elle serait dans l’incapacité de produire et de livrer son drone, alors que le projet avait dépassé les 60.000 précommandes. Le problème, il est bêtement financier. Les cofondateurs de la start-up, Henry Bradlow et le français Antoine Balaresque, expliquent qu’ils sont tout simplement à court d’argent.

Pourtant, le drone semblait bel et bien prêt à décoller. Le constructeur a multiplié les tests, mais les coûts de recherche et développement ont eu raison de la trésorerie. Or, sans argent, pas de production possible. Et le financement extérieur à venir n’était pas non plus suffisant…

Fin de partie pour Lily

Néanmoins, tout n’est pas perdu pour les malheureux qui avaient réservé une unité. L’argent qui reste servira en effet à rembourser les précommandes. Un formulaire est disponible pour demander le remboursement, mais si l’on possède toujours la carte bancaire avec laquelle on a payé, le remboursement sera automatique.

Le drone Lily était prometteur. L’intérêt de ce quadricoptère était qu’il pouvait suivre l’utilisateur à la trace pendant 20 minutes, grâce à son GPS et un bracelet porté par le propriétaire. Le drone pouvait filmer en 1080p et à 60 FPS, il était également résistant à l’eau et à la poussière.

Source: Source