La Lisière, un superbe court-métrage post-apocalyptique français à découvrir d’urgence

Cinéma

Par Pierre le

Si le post-apocalyptique est un genre surtout connu à travers les œuvres américaines, la France a également apporté sa pierre à l'édifice. Et aujourd'hui, nous vous proposons un court-métrage post-apo hexagonal : La Lisière.

Screenshot

Un film habitué des festivals

Inspiré d’œuvres telles La Route (Cormac McCarthy), Malevil (Robert Merle) ou Les Derniers Hommes (Pierre Bordage), La Lisière est un court-métrage qui a fait sensation dans plusieurs festivals, notamment aux États-Unis, et qui tourne pas mal depuis maintenant deux ans.

Ce n’est pas tant son histoire, simple, ou son univers, lui aussi classique, qui ont marqué, mais bien sa réalisation léchée et son ambiance poisseuse. Le film est réalisé par Simon Saulnier, qui signe là son deuxième court métrage, et produit par Gravity Films. Notons que le film est disponible dès aujourd’hui sur YouTube pendant une semaine seulement, après quoi il sera retiré.

Post-apo forestière

L’histoire se déroule dans un futur proche, ou un mystérieux événement a ravagé la planète. Un petit groupe de personnes composé aussi bien de réfugiés, de voleurs et de nantis se réfugie dans une forêt (les Vosges ?). On y suit une jeune fille (Ouidad Elma) ainsi que son père (Saïd Amadis, surtout connu pour le doublage) qui tentent de survivre dans ce monde sans foi ni loi.

Le court-métrage pourrait donner des idées à certains producteurs pour une adaptation en long-métrage. Néanmoins, la chose attendra, puisque Saulnier va prochainement tourner son premier film : Capture.

En tout cas, La Lisière est un court-métrage à découvrir de toute urgence.