Google Lunar X Prize : Voici les 5 modules finalistes qui réaliseront (peut-être) la première exploration lunaire privée

Science

Par Auré le

Dix ans après son lancement, la compétition Google Lunar XPRIZE entre dans sa dernière phase. Les 5 finalistes financés par des investisseurs privés ont désormais un peu moins d’un an pour faire parcourir 500 mètres à leur engin spatial sur la Lune, en retransmettant leur parcours en vidéo.

Plus précisément, il est demandé aux équipes de faire parcourir à son engin un demi-kilomètre sur la Lune tout en diffusant le voyage en vidéo HD. Le gagnant remportera 20 millions de dollars.

Space IL (Israël)

Cette ONG israélienne fondée par Yariv Bash dispose d’un appareil dépourvu de roue qui compte parcourir les 500 mètres requis en sautant à l’aide d’un propulseur à réaction.

spaceIL

Moon Express (USA)

Grâce à leur sonde MX-1E, l’équipe d’une quarantaine de personnes espère exploiter les ressources de la lune à des fins scientifiques.

MOONEXPRESS

Synergy Moon (équipe internationale)

Composée d’une quinzaine de nationalités différentes, l’équipe de Synergy Moon compte combiner un module lunaire à un rover pour réussir sa mission. Le tout devrait être transporté par une fusée de leur propre conception baptisée Neptune.

synergy-moon

Team Indus (Inde)

Leur rover baptisé Petit Rêve pèse une dizaine de kilos seulement et devrait être acheminé par un lanceur de satellites polaires.

team-indus

Hakato (Japon)

Doté d’une caméra 360 degrés, il s’agit probablement là de l’engin à quatre roues le plus sophistiqué de la compétition. Pour autant, l’équipe japonaise a tout de même fait appel à l’équipe Team Indus pour transporter leur rover sur la Lune.

hakuto

Source: Source